Sports LHJMQ

Motivation facile à trouver 0

Par Alex Drouin

Adam Erne (#73) et Phil Pietroniro (#7) avaient échangé quelques coups lors du premier affrontement de la saison entre les Remparts de Québec et les Foreurs de Val-d’Or.

Alex Drouin

Adam Erne (#73) et Phil Pietroniro (#7) avaient échangé quelques coups lors du premier affrontement de la saison entre les Remparts de Québec et les Foreurs de Val-d’Or.

VAL-D'OR - 

Lorsqu’on regarde les derniers matchs qu’il reste à disputer aux Foreurs de Val-d’Or, chacun d’entre eux aura sa touche personnelle.

D’abord, il y aura deux Guerres de la 117 les 5 et 11 mars. Le premier match sera disputé au Centre Air Creebec et le second à Rouyn-Noranda.

Et, puisque les Valdoriens ont les devants 5 à 3 dans ce duel de la 117, parions que les Huskies voudront à tout prix éviter de perdre les deux derniers matchs.

Puis, il y a l’Armada de Blainville-Boisbriand que les Valdoriens affronteront à deux reprises les 7 et 14 mars. Au moment de mettre sous presse, les hommes de Mario Durocher n’avaient que trois points de retard sur la formation blainvilloise.

Ces deux clubs sont dans la Division TELUS Ouest.

Finalement, il y aura la rencontre à Gatineau face aux Olympiques le 8 mars qui est l’aréna le plus hostile de la LHJMQ selon le capitaine Samuel Henley.

Toutes ces équipes jouent au-dessus de ,500.

La dernière rencontre de la saison sera le 15 mars avec une visite dans le patelin de Durocher, soit le Phoenix de Sherbrooke.

Ce dernier a déjà mentionné à l’auteur de ces lignes qu’il n’avait pas l’intention d’échapper un seul match face à cette équipe.

Gatineau et Québec

Mais avant ces rencontres, les Foreurs prendront la route pour affronter les Olympiques et les Remparts de Québec le 28 février et le 2 mars.

«Ce sera une guerre et c’est un club qui est très physique», a dit sans détour Durocher à propos du club de Gatineau.

«C’est un club indiscipliné et on va devoir jouer de manière disciplinée», a-t-il ajouté.

Les Olympiques sont la deuxième équipe la plus pénalisée du circuit Courteau avec 1101 minutes passées au cachot.

Une douce revanche

Ce sera le quatrième duel entre les Foreurs et les Remparts et jusqu’ici, les Valdoriens ont remporté les deux premiers matchs, dont un massacre de 11 à 2 en début de saison au Colisée Pepsi.

Toutefois, les hommes de la Vieille Capitale ont disposé du Vert et Or 8 à 5 lors de leur dernière visite au Centre Air Creebec le 25 janvier.

«C’est un peu une revanche», a reconnu Durocher.

 

Commentaires des lecteurs »

En ajoutant un commentaire sur le site, vous acceptez nos termes et conditions et nos nétiquettes.