Sports LHJMQ

Une belle surprise 0

Par Alex Drouin

En 58 rencontres, Louick Marcotte totalise 84 points.

Alex Drouin

En 58 rencontres, Louick Marcotte totalise 84 points.

VAL-D'OR - 

Au début de la saison, l’entraîneur-chef Mario Durocher avait quelques points d’interrogation quant à son offensive. Cinquante-neuf rencontres plus tard, il n’a pas le choix de reconnaitre que l’attaque valdorienne est l’une des belles surprises de la campagne 2013-2014.

L’offensive des Foreurs de Val-d’Or est la plus redoutable du circuit Courteau.

Elle a inscrit 268 buts jusqu’à présent, soit 26 buts de plus que l’équipe qui occupe le deuxième rang à ce chapitre, les Mooseheads d’Halifax.

«On a ajouté de la vitesse à notre profondeur cette saison. On avait une grosse équipe l’an passé, mais en deuxième ronde face à l’Armada, on a été déclassé quant à notre vitesse, a mentionné Durocher. On patine, on bouge la rondelle et on a une mentalité de lancer au filet.»

À 22 reprises cette saison, l’attaque valdorienne a lancé plus de 40 fois en direction du gardien ennemi, dont six fois où elle a terminé le match avec plus 50 tirs.

Un premier trio régulier

Durocher était également heureux que son premier trio, composé d’Anthony Mantha, de Samuel Henley et de Louick Marcotte, réussisse régulièrement à secouer les cordages.

Ces trois-là totalisent 243 points cette saison.

À lui seul, Mantha en a amassé 105, ce qui laisse 84 points pour Marcotte et 54 pour le capitaine qui a raté 17 rencontres cette saison.

Quel deuxième trio?

Alors qu’il restait neuf matchs à jouer au calendrier au moment d’écrire ces lignes, Durocher ignorait toujours quel trio était véritablement sa deuxième ligne d’attaque.

Le trio composé d’Anthony Richard, d’Anthony Beauregard et de Nicolas Aubé-Kubel ou bien celui composé de Pierre-Maxime Poudrier, Julien Gauthier et Shawn Ouellette-St-Amant.

Il arrive également que Timotej Sille fasse partie de cette ligne.

Les défenseurs ne sont pas loin

Certes, les attaquants peuvent terroriser les défenseurs adverses, mais les arrières des Foreurs ont aussi leur mot à dire dans l’attaque valdorienne.

«Il n’y a pas un de nos défenseurs qui ne sont pas capables d’appuyer l’attaque. Par contre, je ne leur demande pas de faire l’attaque, mais de l’appuyer», a précisé Durocher.

Deux des cinq meilleurs pointeurs de l’équipe sont Guillaume Gélinas avec 82 points et Randy Gazzola avec 67 points.

 

Commentaires des lecteurs »

En ajoutant un commentaire sur le site, vous acceptez nos termes et conditions et nos nétiquettes.