Sections

Plus forte récolte de bois en six ans pour la MRCVO


Publié le 6 octobre 2017

La MRC de la Vallée-de-l’Or rapporte avoir récolté 18 700 mètres cubes de bois au cours de l’année 2016-2017.

©Photo – Archives

La MRC de la Vallée-de-l’Or a connu, en 2016-2017, sa plus forte récolte de bois en au moins six ans.

Oeuvrant dans la foresterie depuis 23 ans, l’organisation rapporte avoir récolté un total de 18 700 mètres cubes de bois sur les lots intramunicipaux de son territoire, qualifiant 2016-2017 d’année importante par rapport aux deux précédentes (récoltes plus modestes de 10 778 mètres cubes en 2014-2015 et de 10 350 en 2015-2016).

Selon les données fournies par la MRCVO, données qui remontent à 2011, l’organisation municipale avait récolté 14 995 mètres cubes de bois en 2011-2012 et 9375 en 2012-2013, avant de bondir à 18 189 en 2013-2014.

«Nous avons été très actifs sur l’ensemble du territoire de la Vallée-de-l’Or l’année dernière (période du 1er avril 2016 au 31 mars 2017), fait remarquer Mario Sylvain, directeur du Service de l’aménagement, dans un communiqué de la MRCVO.

«Je tiens à souligner que l’ensemble des travaux forestiers ont été réalisés en tenant compte des préoccupations exprimées par les résidents situés près des secteurs de récolte», ajoute M. Sylvain.

Dans quatre secteurs

Les travaux forestiers, indique l’organisation, étaient concentrés dans quatre secteurs en 2016-2017, soit Val-d’Or (le quartier Val-Senneville et la Forêt récréative), Senneterre, Senneterre-Paroisse et Rivière-Héva. «Ce qui représente un total de 155 hectares réalisés, pour un volume de bois de 18 700 mètres cubes», précise-t-on à la MRCVO.

Concernant la Forêt récréative, la MRCVO mentionne y avoir récolté 4500 mètres cubes de bois. «Ces travaux forestiers ont été effectués à l’automne 2016 suite à diverses consultations auprès des utilisateurs de ce secteur, ce qui a permis de réaliser les travaux en toute transparence et en respectant la vocation des lieux», affirme-t-on dans le communiqué de l’organisation.

Reboisement et nettoiement

La MRCVO souligne aussi avoir procédé à 20 hectares de scarifiage et de reboisement dans le quartier Vassan à Val-d’Or ainsi qu’à Senneterre, en plus d’effectuer, aussi à Senneterre, 10 hectares de nettoiement, un traitement consistant à éliminer les arbres nuisibles à la croissance des essences désirées.

«Les travaux forestiers effectués par la MRCVO sont exécutés par des entrepreneurs de la région, tient à rappeler l’organisation. Les arbres récoltés sont également vendus aux entreprises de transformation de la Vallée-de-l’Or et les profits engendrés permettent de défrayer les coûts de gestion du Service de l’aménagement de la MRCVO, en plus d’investir dans des équipements et outils pour veiller à la sécurité des usagers de la forêt», fait-on valoir.