Sections

Du nouveau pour la foire de l’emploi de La Sarre


Publié le 20 avril 2017

De nombreux chercheurs d’emploi sont venus rencontrer des employeurs potentiels.

©Photo TC Media - Marc-André Gemme

Pour sa 17e édition, la foire de l’emploi élargit ses horizons et devient la Foire de l'emploi de la formation et de l'entrepreneuriat d'Abitibi-Ouest.

«Historiquement, on a toujours eu la présence des centres de formation comme l’Université, le CÉGEP et le Centre de formation professionnelle, alors on a décidé de mettre ça plus clair dans le nom et d’ajouter les services d’aide à l’emploi», a expliqué Claudia Mercier, directrice générale de la Chambre de Commerce et d'Industrie d'Abitibi-Ouest (CCIAO).

Les organismes d’aide au développement de l’entrepreneuriat comme la Société d'aide au développement des collectivités d'Abitibi-Ouest (SADC) et la MRC d’Abitibi-Ouest sont également présents lors de la foire.

«La mission première est toujours d’aider les gens en recherche d’emploi à trouver du travail, mais également à aider les entreprises à se trouver des employés», a souligné Claudia Mercier.

La foire permet également aux entreprises et organismes de réseauter entre eux afin de créer d’éventuels liens ou partenariat entre eux.

Un événement populaire

Chaque année, c’est entre 300 et 400 personnes qui se présentent à la foire pour chercher un emploi. De ce nombre, certains trouveront un nouvel employeur, d’autres pourront repartir avec de nouvelles pistes de recherche. Les gens d’emploi Québec sont également sur place pour aider les gens à trouver un emploi.

Et les résultats parlent d’eux même, chaque année, les entreprises se disent satisfaites de la foire. «Bien que ce ne sont pas toutes les entreprises qui reçoivent des candidatures intéressantes, la plupart font des embauches après la foire», a affirmé Claudia Mercier.

Conférences sur place

De nouveau également cette année, des conférenciers étaient sur place. «On y présente différents ateliers qui abordent des thèmes comme les perspectives d’emploi en région et les enjeux pour la main d’œuvre», a souligné Mme Mercier.

Les conférences sont faites par certains des exposants, ce sont donc des employeurs et les organismes qui viennent parler de leurs réalités.