Deux jeunes d’Amos à la tête d’une entreprise unique en son genre


Publié le 14 mai 2017

Dans l'ordre: Olivier Roy, Charles Gélinas et Alex Saffré, employé.

©Photo gracieuseté

Deux jeunes hommes d’affaires originaires d’Amos ont développé un modèle d’affaires unique au Québec, avec la réparation de pare-brise dans le stationnement de centres commerciaux ou commerces.

Étudiant aux Hautes études commerciales (HEC) en administration des affaires, Olivier Roy a lancé Vitop Express il y a trois ans, inspiré par un modèle d’affaires similaire existant en Alberta. Depuis deux ans il s‘est associé à un autre Amossois, Charles Gélinas, aussi étudiant universitaire.

L’entreprise est bien visible dans les stationnements de commerces et centres commerciaux.
Photo gracieuseté

Le principe est très simple: en vertu d’ententes avec des commerces ou des centres commerciaux, ils s’installent dans leurs stationnements de mai à août lorsque la météo est favorable avec une tente bien identifiée et leur équipement de réparation de pare-brise. «Pendant que les gens font leurs commissions, nous réparons leur pare-brise. Ça prend une quinzaine de minutes», de résumer Olivier Roy, qui a utilisé une bourse des HEC pour partir l’entreprise.

Un projet à long terme

L’an dernier, Vitop Express a réparé environ 500 pare-brises dans différents points de réparation qu’ils ont développés à travers le Québec. Cet été, les deux jeunes entrepreneurs auront deux points de services en région, à Amos et La Sarre. Ils sont à la recherche de jeunes pour développer des points de services également à Val-d’Or et Rouyn-Noranda. «Notre plus gros défi est d’en arriver à des ententes avec des propriétaires de centres commerciaux, mais ça fait partie de la game», affirme Olivier Roy.

Actuellement une entreprise qui permet aux deux jeunes entrepreneurs de poursuivre leurs études, Vitop Express demeure le projet principal d’Olivier Roy une fois celles-ci terminées.

«J’étudie au HEC avec l’objectif de devenir entrepreneur. À court terme, nous souhaitons être implantés à Gatineau, Québec, au Saguenay et possiblement à Mont-Laurier. D’ici trois ans, l’objectif serait d’avoir de 20 à 30 points de services au Québec. Notre principal compétiteur au Canada possède 170 tentes et points de services dans l’ouest. On aimerait contrôler l’est et pourquoi pas un jour en avoir d’un océan à l’autre.»

Déjà actif à Amos

Au moment d’écrire ces lignes, seul le point de service d’Amos dans le stationnement du Canadian Tire était confirmé en région pour l’été, les autres villes faisant l’objet de pourparlers. Vitop Express est sur place du jeudi au dimanche lors des journées de beaux temps, depuis le 4 mai.

L’hiver, l’entreprise fait de la réparation pour certains concessionnaires. Il est aussi possible d’obtenir une réparation à domicile ou sur son lieu de travail en communiquant avec eux. Tout comme pour les autres entreprises du même genre, la réparation est possible en autant que la surface ne dépasse pas une certaine grosseur, chaque cas étant un peu unique.

Une garantie

Au même titre que les autres réparateurs de pare-brises, la jeune entreprise offre une garantie sur ses travaux. «Nous sommes capables d’éliminer de 80 % à 95 % du bris. Si ça casse malgré tout, nous remettons au propriétaire 100 $ pour un changement éventuel du pare-brise. Sur les 500 que nous avons fait l’an dernier, un seul s’est brisé», de faire valoir Olivier Roy.

Il est possible de visiter la page Facebook de l’entreprise en tapant Pare-brises Vitop Express dans l’onglet de recherche, ou encore de visiter le www.vitop-express.com.