Laisser sa marque, ça fait «don» du bien


Publié le 18 mai 2017

Le conseil d’administration de la Fondation en compagnie des deux porte-parole de la campagne 2017-19.

©Photo TC Media - Marc-André Gemme

La Fondation Docteur-Jacques-Paradis a lancé sa nouvelle campagne de financement le mercredi 17 mai. Il s’agit de la dixième campagne de financement de son histoire.

Le thème de cette campagne sera: «Laisser sa marque, ça fait don du bien». Le conseil d’administration de la Fondation demande donc à la population d’Abitibi-Ouest de donner généreusement afin d’atteindre l’objectif de 750 000 $.

La campagne s’étendra de 2017 à 2019 et les fonds récoltés serviront entre autres à l’amélioration des équipements des différents points de service du Centre intégré de santé et des services sociaux de l’Abitibi-Témiscamingue (CISSSAT) en Abitibi-Ouest.

Une partie sera d’ailleurs utilisée afin de moderniser le tomodensitomètre (scanner) de l’hôpital de La Sarre. «C’est un appareil central pour l’hôpital, a expliqué la Dre Sylvie Watelle. Il est très important pour faire des diagnostics précis qui peuvent faire la différence dans la détection de différents problèmes de santé.»

Nouveaux présidents d’honneur

Pour la campagne 2017-19, deux nouveaux présidents d’honneur prendront la place de Réal Leclerc qui occupait ce rôle depuis 2013. Éric Audet, propriétaire de Nicol Auto, ainsi que la Dre Sylvie Watelle assumeront désormais ce rôle.

«Je pense qu’en 2017, c’est important pour l’hôpital d’être équipé à la fine pointe de la technologie, a affirmé Éric Audet. Ça assure aux usagers qu’ils auront les meilleurs services et permet également de protéger les services que l’on a en région.»

Du côté du Dre Watelle, son implication au sein de la Fondation date de plusieurs années. «Cette année j’ai été invitée par Éric Audet afin de coanimer cette campagne alors ça me fait plaisir de m’impliquer davantage», a souligné Dre Watelle.