Sections

Pourvoiries illégales dans le Nord-du-Québec


Publié le 18 mai 2017

Des activités de chasse et de pêche illégales dans le Nord-du-Québec ont été mises au jour et quatre individus pourraient payer des amendes totalisant plus de 36 000 $.

©Photo TC Média - Archives

Deux individus qui exploitaient illégalement une pourvoirie sur le lac Mistassini au nord de Chibougamau pourraient face à 14 chefs d’accusation relativement à ces activités.

Pas moins de 24 agents de protection de la faune provenant du Nord-du-Québec, du Saguenay et de la Montérégie ont participé à l’Opération Gros Rocher qui s’est terminée le 19 avril dernier. Deux années d’enquête ont permis aux agents d’accumuler suffisamment de preuves sur les activités illégales qui se sont déroulées à l’été 2016.

Les deux hommes interceptés pourraient devoir payer des amendes totalisant 25 550 $, auxquels s’ajoutent des frais de cour, relativement à ces actes de pêche illégale. Rappelons qu’une autre opération appelée Teddy, dont la conclusion est survenue en février 2017, avait permis de mettre fin à des activités de chasse illégale à l’ours noir à Lebel-sur-Quévillon.

Dans ce deuxième cas, les agents de ce secteur ont réalisé leur opération du 20 au 22 février dans les régions de Montréal et de Mont-Laurier. Les  actions menées avaient pour but de mettre un terme aux activités illégales d’un individu qui exploitait une pourvoirie sans en avoir le permis, en 2015 et 2016.

«S’il est reconnu coupable des infractions reprochées, l’individu pourrait être passible d’amendes totalisant plus de 9 125 $. Un second individu est également impliqué dans cette enquête pour avoir participé à ces activités. S’il est reconnu coupable, il pourrait avoir à payer des amendes minimales de 1 825 $», a fait savoir le Ministère par voie de communiqué.

Il est possible de signaler tout acte de braconnage ou geste répréhensible envers la faune en appelant SOS Braconnage au 1 800 463-2191.