Sections

Le 11e Festival H2O a été un succès


Publié le 17 juillet 2017

Les spectacles ont connu énormément de succès, avec un léger bémol le samedi à cause de la pluie. L’agora naturelle sur le bord de l’Harricana a reçu plusieurs milliers de gens au cours des nombreux spectacles sur la scène Loto-Québec.

©Photo gracieuseté – Julie Bégin

Malgré un peu de pluie samedi soir, H2O Le Festival d’Amos a connu le succès espéré par ses organisateurs.

Plusieurs centaines, voire des milliers de jeunes se sont amusés dans les jeux d’eau, notamment au cours de la journée chaude de vendredi.
Photo TC Média - Guy Lacroix

À commencer par son président, Richard Deshaies, interrogé lundi matin. «On ne peut à ce moment-ci donner des chiffres puisque nos sites sont majoritairement à accès gratuit, mais dans l’ensemble, on a eu un super beau festival et nous sommes tous très heureux. Selon nos responsables des différents sites, on a eu un bel achalandage comparable aux autres années. Nous sommes très satisfaits.»

On a même des gens qui prennent des vacances pour venir faire du bénévolat avec nous autres

Richard Deshaies

Le site du parc Brunet a certes été l’un des plus achalandés lors de l’événement en offrant encore beaucoup d’activités pour les plus jeunes, même un manège.
Photo TC Média - Guy Lacroix

H2O avait débuté sur les chapeaux de roues jeudi avec la présence sur la scène du mythique groupe The Box venu présenter ses plus grands succès à ses fans. Yann Perreault a ensuite pris les commandes avec son énergie et sa fougue. On était loin d’un petit jeudi bien tranquille et les spectateurs se sont présentés en grand nombre pour vivre ce moment.

Tout un vendredi

La soirée du vendredi avec Marc Dupré et ses invités et le groupe Les Respectables a été le point fort du festival. L’agora naturelle était bien remplie au grand plaisir du président. «Ce site est magnifique pour présenter des spectacles. Les fans qui désirent se grouper près de la scène pour bien voir et bouger peuvent le faire facilement. Pour les petites familles, il est facile de s’installer dans la cote avec des chaises pour être bien à l’aise.»

La pluie est finalement venue jouer les trouble-fêtes un peu le samedi soir, mais pour un court moment. Sinon, l’affluence pour voir Sally Folk et Louis-Jean Cormier aurait pu être bien meilleure. «C’est un peu plate parce que la pluie n’a pas duré longtemps, peut-être une heure avant que le spectacle ne commence. Ce fut quand même une belle soirée parce qu’après on était très bien.»

Succès des autres activités

Une douzaine d’équipes étaient inscrites aux courses de bateaux dragons du samedi, qui se sont déroulées de 9h à 15h. L’ambiance était définitivement à la fête sur le site de la compétition sous le thème de la fiesta mexicaine. Les spectateurs pouvaient s’inscrire à des compétitions de taureau mécanique ou de limbo. Tout était en place pour un après-midi mémorable.

Quant à la course Express H2O du dimanche, elle a attiré pas moins de 945 personnes, un peu moins que l’an dernier (1120), mais une très bonne participation dans un contexte plus que favorable. «C’était plus frais le matin et les coureurs ont énormément apprécié. Tout ça s’est terminé sous un beau soleil pas trop chaud. Question de logistique et au niveau opérationnel, je crois que c’était notre meilleure année», de dire Richard Deshaies.

Des bénévoles incroyables

Sans avoir de chiffres à dévoiler, le président semblait confiant au lendemain de l’événement. «Question revenus je n’ai aucune inquiétude. Notre but n’est pas de faire de l’argent non plus, mais plutôt de continuer à garder nos activités gratuites pour les familles.»

Il avait aussi un  message de remerciements à passer. «Je suis bien heureux de ma première année à la présidence. Je connaissais quand même bien l’organisation puisque j’en fais partie depuis10 ans. Et puis nous avons une magnifique équipe avec pas moins de 352 bénévoles qui font des milliers d’heures. On a même des gens qui prennent des vacances pour venir faire du bénévolat avec nous autres. C’est quand même assez incroyable et je les en remercie.»