Sections

Huit maires élus sans opposition dans la MRC Abitibi


Publié le 6 octobre 2017

Martin Roch, préfet de la MRC Abitibi, a été réélu maire de Saint-Mathieu-d'Harricana sans opposition.

©TC Média - Martin Guindon

Pas moins de huit maires ont été élus ou réélus sans opposition sur le territoire de la MRC Abitibi, au terme de la période des mises en candidature, le 6 octobre à 16h30.

Quatre d'entre eux ont été réélus. Il s'agit de Raymond Doré à Berry, Rosaire Guénette à Champneuf, Guy Baril à Landrienne, où cinq conseillers ont été élus sans opposition et un siège demeure vacant, et Martin Roch à Saint-Mathieu-d'Harricana. Ce dernier est préfet de la MRC Abitibi.

Les quatre autres maires accèdent à la fonction pour la première fois. Il s'agit d'Alain Lemay (conseiller sortant) à La Morandière, où deux sièges de conseillers n'ont pas reçu de candidature, Louis-Joseph Fecteau-Lefebvre (conseiller sortant) à La Motte, Christian Legault à Saint-Dominique-du-Rosaire et Jocelyn Boucher à Saint-Félix-de-Dalquier.

C'est donc dire que les maires sortants Guy Lemire (La Morandière), René Martineau (La Motte), Maurice Godbout (Saint-Dominique-du-Rosaire) et Raymond Carignan (Saint-Félix-de-Dalquier) n'ont pas sollicité un nouveau mandat.

Neuf mairies en jeu

En revanche, neuf mairies seront en jeu sur le territoire aux élections du 5 novembre. À Amos, le maire sortant Sébastien D'Astous se mesurera à Robert Audette. Du côté de Barraute, le conseiller sortant Jean Guillemette et Yvan Roy se disputeront le poste laissé vacant par Lionel Pelchat.

À La Corne, le maire sortant Éric Comeau rencontre de l'opposition en la personne du conseiller sortant Michel Lévesque. À Launay, le maire sortant Rémi Gilbert défendra quant à lui son poste face à Claude Lamoureux. À Sainte-Gertrude-Manneville, la candidate Dominik Michaud affrontera le maire sortant Pascal Rheault. Dans ces trois municipalités, les six conseillers ont été élus sans opposition.

Du côté de Preissac, le maire sortant Stephan Lavoie est confronté au conseiller sortant Jean-Jacques Dupuis. À Rochebaucourt, le maire sortant Marc-Antoine Pelletier affrontera Francine Vallières. Cinq des six sièges de conseillers ont été comblés sans opposition, alors qu'un siège est demeuré vacant.

Des élections auront aussi lieu à Saint-Marc-de-Figuery où le conseiller sortant Daniel Rose contestera le maire sortant Jacques Riopel.

Lutte à trois à Trécesson

Une lutte à trois se dessine du côté de Trécesson, où l'ancien maire Ghislain Nadeau tentera de reprendre le siège qu'il a perdu aux mains de la mairesse sortante Anita Larochelle en 2013. Chantal Poliquin, qui se présente avec l'Équipe du Tonnerre de Trécesson, pourrait mêler les cartes. Son équipe a fait élire trois conseillers sans opposition.