L'usine Forex prête à produire du LVL à Amos

Martin Guindon martin.guindon@tc.tc Publié le 27 janvier 2016

La ligne de LVL est en fonction chez Forex, qui pourra lancer sa production commerciale maintenant qu'elle a obtenu la certification de son produit.

©TC Média - Martin Guindon

Un peu plus d'un an après l'acquisition (le 15 janvier 2015) de l'ancienne usine Temlam, Forex Amos a reçu mardi la certification de l'APA – The Engineered Wood Association aux États-Unis. L'entreprise peut se lancer dans la production commerciale de son placage de bois lamellé (LVL).

Voyez aussi:

Forex Amos: un projet aux multiples retombées

Forex se prépare à enfoncer des pieux à Amos

Forex sur le point de relancer son usine d'Amos

«Nous sommes déjà en production, mais on la retenait en attente de la certification. Celle-ci était requise par les codes de construction. Maintenant que nous l'avons, nous pourrons procéder à une vague d'embauches», mentionne Joanic Cossette, directeur de l'usine.

Forex assure la maîtrise d'œuvre du projet. Nous allouons les contrats lot par lot afin de favoriser autant que possible les entrepreneurs locaux

Joanic Cossette

En date du 19 janvier, l'usine de LVL faisait déjà travailler une soixantaine de personnes. Ce nombre devrait passer à une centaine d'ici le printemps. C'est sans compter la trentaine de personnes qui planchent sur le projet d'usine de panneaux à lamelles orientées (OSB), la dizaine de travailleurs aux opérations dans la cour (RDR Transport de Barraute a obtenu le premier contrat) et les autres sous-traitants.

Timing parfait

«Depuis l'automne dernier, on produit du LVL davantage dans un but de formation, mais aussi d'améliorer les recettes et fignoler nos connaissances du procédé. Maintenant tout est prêt. Le timing est parfait ce printemps pour entrer sur le marché de la construction», affirme M. Cossette.

Un premier bâtiment de l'agrandissement sera érigé ici au cours des prochains mois par un entrepreneur local, soit Hardy Construction.
TC Média - Martin Guindon

Forex s'approvisionne en bois en Ontario, auprès du Bureau de mise en marché des bois et dans ses garanties d'approvisionnement en forêt publique. L'entreprise est actuellement à constituer ses départements de la foresterie et des ventes.

Des panneaux en 2017

Entre-temps, Forex Amos prépare aussi son projet d'agrandissement afin d'ajouter une usine de panneaux OSB sur le site, la spécialité de l'entreprise familiale. On se prépare à ériger cinq annexes qui feront passer la superficie du complexe industriel de 300 000 à 480 000 pieds carrés. La compagnie Audet & Knight s'affaire depuis cet automne à enfoncer des pieux sur le site.

«Nous avons confié la construction du premier bâtiment à Hardy Construction d'Amos. Les travaux vont débuter d'ici quelques semaines. Nous sommes en train de préparer ça, mais le plus gros du chantier aura lieu à l'été. On prévoit démarrer l'usine à la fin de l'automne pour entrer en production commerciale d'OSB en 2017», précise M. Cossette.

Plus de 200 travailleurs

Cette deuxième usine doit entraîner l'embauche d'environ 100 travailleurs additionnels d'ici le 31 décembre. Ainsi, le complexe industriel fera travailler plus de 200 personnes, sans compter la gestion de la cour à bois confiée en sous-traitance et qui créera à terme de 60 à 80 emplois.

 

L'APA – The Engineered Wood Association

Fondée en 1933, la Douglas Fir Association est devenue l'APA (American Plywood Association) en 1964. Trente ans plus tard, elle a été rebaptisée l'APA – The Engineered Wood Association.

Cette association professionnelle à but non lucratif représente les fabricans américains et canadiens de produits en bois composite, y compris le contre-plaqué, les panneaux à lamelles orientées (OSB), les bois lamellés collés, les solives en I et les bois composites structurels.

Ses fonctions primaires sont les épreuves et la certification de produits, la recherche appliquée, ainsi que le développement et le soutien du marché. (Source: www.apawood.org)

En manchette

Cindy Montambault passe au calme avant la tempête

Troisième à Saint-Félicien dans le cadre de la 5e étape en Coupe Canada, ce week-end, Cindy Montambault est à refaire ses forces avant d'entreprendre sa fin de saison en vélo de montagne, qui consiste en quatre courses d'envergure à l'intérieur de quelques semaines.

Des passionnés redonnent vie au lac Florentien

Après six ans de dur labeur, le projet de restauration du lac Florentien a abouti. Sa réouverture permettra aux pêcheurs d’y puiser l’omble de fontaine du 1er au 15 août pour la première année de sa renaissance.

L'usine Forex prête à produire du LVL à Amos

Martin Guindon martin.guindon@tc.tc Publié le 27 janvier 2016

La ligne de LVL est en fonction chez Forex, qui pourra lancer sa production commerciale maintenant qu'elle a obtenu la certification de son produit.

©TC Média - Martin Guindon


Un peu plus d'un an après l'acquisition (le 15 janvier 2015) de l'ancienne usine Temlam, Forex Amos a reçu mardi la certification de l'APA – The Engineered Wood Association aux États-Unis. L'entreprise peut se lancer dans la production commerciale de son placage de bois lamellé (LVL).

Voyez aussi:

Forex Amos: un projet aux multiples retombées

Forex se prépare à enfoncer des pieux à Amos

Forex sur le point de relancer son usine d'Amos

«Nous sommes déjà en production, mais on la retenait en attente de la certification. Celle-ci était requise par les codes de construction. Maintenant que nous l'avons, nous pourrons procéder à une vague d'embauches», mentionne Joanic Cossette, directeur de l'usine.

Forex assure la maîtrise d'œuvre du projet. Nous allouons les contrats lot par lot afin de favoriser autant que possible les entrepreneurs locaux

Joanic Cossette

En date du 19 janvier, l'usine de LVL faisait déjà travailler une soixantaine de personnes. Ce nombre devrait passer à une centaine d'ici le printemps. C'est sans compter la trentaine de personnes qui planchent sur le projet d'usine de panneaux à lamelles orientées (OSB), la dizaine de travailleurs aux opérations dans la cour (RDR Transport de Barraute a obtenu le premier contrat) et les autres sous-traitants.

Timing parfait

«Depuis l'automne dernier, on produit du LVL davantage dans un but de formation, mais aussi d'améliorer les recettes et fignoler nos connaissances du procédé. Maintenant tout est prêt. Le timing est parfait ce printemps pour entrer sur le marché de la construction», affirme M. Cossette.

Un premier bâtiment de l'agrandissement sera érigé ici au cours des prochains mois par un entrepreneur local, soit Hardy Construction.
TC Média - Martin Guindon

Forex s'approvisionne en bois en Ontario, auprès du Bureau de mise en marché des bois et dans ses garanties d'approvisionnement en forêt publique. L'entreprise est actuellement à constituer ses départements de la foresterie et des ventes.

Des panneaux en 2017

Entre-temps, Forex Amos prépare aussi son projet d'agrandissement afin d'ajouter une usine de panneaux OSB sur le site, la spécialité de l'entreprise familiale. On se prépare à ériger cinq annexes qui feront passer la superficie du complexe industriel de 300 000 à 480 000 pieds carrés. La compagnie Audet & Knight s'affaire depuis cet automne à enfoncer des pieux sur le site.

«Nous avons confié la construction du premier bâtiment à Hardy Construction d'Amos. Les travaux vont débuter d'ici quelques semaines. Nous sommes en train de préparer ça, mais le plus gros du chantier aura lieu à l'été. On prévoit démarrer l'usine à la fin de l'automne pour entrer en production commerciale d'OSB en 2017», précise M. Cossette.

Plus de 200 travailleurs

Cette deuxième usine doit entraîner l'embauche d'environ 100 travailleurs additionnels d'ici le 31 décembre. Ainsi, le complexe industriel fera travailler plus de 200 personnes, sans compter la gestion de la cour à bois confiée en sous-traitance et qui créera à terme de 60 à 80 emplois.

 

L'APA – The Engineered Wood Association

Fondée en 1933, la Douglas Fir Association est devenue l'APA (American Plywood Association) en 1964. Trente ans plus tard, elle a été rebaptisée l'APA – The Engineered Wood Association.

Cette association professionnelle à but non lucratif représente les fabricans américains et canadiens de produits en bois composite, y compris le contre-plaqué, les panneaux à lamelles orientées (OSB), les bois lamellés collés, les solives en I et les bois composites structurels.

Ses fonctions primaires sont les épreuves et la certification de produits, la recherche appliquée, ainsi que le développement et le soutien du marché. (Source: www.apawood.org)