Canadian Malartic pourrait grossir de 1,4 million d’onces d’or


Publié le 19 mars 2017

Cette carte montre l’emplacement de la fosse principale de Canadian Malartic et de tous les gisements satellites qui pourraient éventuellement être mis en exploitation, si leur valeur économique est démontrée et que la minière obtient tous les permis requis.

©Mine Canadian Malartic

Pas moins de 1 375 238 onces d’or pourraient éventuellement être exploitées dans les environs immédiats de la mine Canadian Malartic, advenant la mise en production de tous les gisements satellites qu’on y retrouve.

C’est ce que révèle la mise à jour des réserves et des ressources publiées par la mine. Outre les 1 039 941 onces d’or en ressources présumées déjà connues pour Odyssey, le calcul s’attarde aussi aux zones Barnat, Jeffrey et Gouldie.

Trois fosses

À Barnat, un gisement réparti en quatre secteurs qui serait exploité à ciel ouvert dans la portion directement concernée par la déviation de la route 117, le potentiel équivaut ainsi à 61 808 onces d’or en réserves, 19 362 onces en ressources mesurées et indiquées (RMI) et 33 862 onces en ressources présumées (RP).

Dans la zone Jeffrey, localisée à environ 3 km à l’est de Malartic, du côté sud de la route 117, 64 464 onces d’or ont été calculées en réserves minérales. À cela il faut ajouter 19 362 onces d’or en RMI et 5679 onces d’or en RP. Là aussi, le gisement serait exploité par une fosse.

La dernière zone, Gouldie, est située à environ 250 mètres au sud de la fosse Canadian Malartic. Pour le moment, les estimés ne comprennent aucune réserve minérale. Du côté des RMI, celles-ci totalisent 114 266 onces d’or, tandis que 7720 onces forment les RP. Les plans actuels prévoient aussi une éventuelle exploitation à ciel ouvert.

Objectif 2018

Mine Canadian Malartic prévoit débuter l’exploitation des zones Barnat et Jeffrey en 2018. Elle en tirerait ainsi 18 403 onces d’or à partir de 877 297 tonnes de minerai, desquelles 3609 onces seraient stockées pour un traitement ultérieur. L’année suivante, 1 754 809 tonnes de minerai seraient exploitées pour un total de 47 159 onces d’or. De cette quantité, 8627 onces d’or seraient, là encore, entreposées pour être usinées plus tard.