Richmont bien en selle pour opérer l’une des mines d’or les moins coûteuses


Publié le 20 avril 2017

Les réserves minérales d’Island Gold, la principale mine de Richmont, totalisent actuellement 752 200 onces d’or.

©TC Media - Patrick Rodrigue

Mines Richmont pourrait éventuellement opérer l’une des mines d’or souterraines au coût de production parmi les moins élevés des deux Amériques.

Les résultats pour le premier trimestre de 2017 révèlent que la mine Island Gold a produit 23 772 onces d’or. S’il s’agit d’une légère baisse par rapport aux 26 589 onces d’or déclarées un an plus tôt, le coût de production, de l’ordre de 668 $ l’once, figure parmi les plus bas enregistrés depuis le début des opérations.

Au cours de cette période, la mine de Dubreuilville en Ontario a aussi réalisé un record de production de 1019 tonnes de minerai extraites quotidiennement, tandis que l’usine a traité une moyenne de 926 tonnes. Là aussi, il s’agit d’un record.

De plus, de récents forages d’exploration ont permis de découvrir une nouvelle minéralisation à haute teneur située à environ 800 mètres à l’est du gisement principal d’Island Gold. Un des forages a intercepté une teneur de 20,6 grammes d’or par tonne de minerai sur une épaisseur de 11,3 mètres.

«Island Gold a réalisé un autre très bon trimestre de production à un coût de production inférieur. Cela confirme le potentiel de cette opération, alors que nous en poursuivons la transformation en l’une des mines d’or souterraines au plus faible coût des deux Amériques», a commenté Renaud Adams, PDG de Richmont.

Amélioration à Beaufor

Du côté de Val-Senneville, la mine Beaufor a repris du poil de la bête. Après avoir connu une année 2016 décevante, la production d’or a continué de croître pour atteindre 5629 onces au 31 mars 2017. Un an plus tôt, celle-ci n’avait été que de 4615 onces d’or, un des plus faibles résultats des dernières années.

Le coût de production, stimulé par une augmentation de la productivité avec le transfert de la majorité des opérations à la Zone Q, à plus haute teneur, et par une meilleure disponibilité d’équipements souterrains, a lui aussi continué à baisser pour atteindre 1265 $ l’once d’or. Au cours de 2016, il avait constamment oscillé entre 1400 $ et 1500 $.

Forte de ces résultats, Richmont a réitéré sa confiance de voir Beaufor recommencer à générer des liquidités avant la moitié de 2017.