Sections

Westwood, un atout important pour Iamgold

Le PDG félicite la mine à plusieurs reprises dans son rapport trimestriel


Publié le 19 mai 2017

Si tout se déroule comme prévu, Iamgold prévoit avoir réalisé 20 km de développement souterrain à Westwood d’ici la fin de l’année.

©TC Media - Patrick Rodrigue

La mine Westwood de Preissac a joué un rôle très important dans les résultats trimestriels d’Iamgold, qui a vu son profit brut plus que quadrupler par rapport à un an plus tôt.

Au 31 mars 2017, Iamgold a déclaré un profit brut de 35 M $ US. Un an plus tôt, celui-ci n’avait été que de 6,5 M $. Cela représente donc une augmentation de 438 %.

La production d’or globale est quant à elle passée de 191 000 à 214 000 onces d’or, soit une hausse de 12 %. «Celle-ci provient essentiellement de teneurs en or et d’un débit de traitement meilleurs à Westwood, dont la production a doublé par rapport au premier trimestre de 2016, passant de 15 000 à 30 000 onces d’or», a fait savoir le PDG d’Iamgold, Steve Letwin.

Les revenus trimestriels de la société minière ont pour leur part atteint 260,5 M $ US, en hausse de 40,8 M $ par rapport aux 219,7 M $ US déclarés un an plus tôt. «Cette augmentation de 19 % est principalement attribuable au volume supérieur des ventes d’or à Westwood, soit 10 000 onces, pour une valeur de 12,1 M $», a indiqué M. Letwin.

Retour à la normale

Les niveaux de production devraient par ailleurs revenir à la normale à Westwood, alors que le 21 mars, Iamgold a reçu du gouvernement du Québec l’autorisation de reprendre l’exploitation du bloc 104. Ce secteur avait été touché par un événement sismique à la fin de mai 2015. Depuis, l’accès y était restreint.

Quelque 5100 mètres de galeries et 700 mètres de rampes ont également été creusés au cours du trimestre pour ouvrir l’accès à de nouveaux secteurs, ce qui correspond à une moyenne de 65 mètres par jour. D’ici la fin de 2017, Iamgold prévoit avoir réalisé 20 km de développement souterrain, principalement en aménagement de rampes et d’infrastructures dans les niveaux les plus profonds de la mine.