Sections

Val-d'Or octroie deux contrats pour son complexe sportif


Publié le 10 août 2017

Certains partenaires du projet du complexe multisports.

©Photo TC Média – Archives/Simon Dessureault

Le projet du Centre multisports Fournier de la polyvalente Le Carrefour avance. La Ville de Val-d’Or vient d’octroyer deux contrats en architecture et en ingénierie, pour un total de plus de 900 000 $.  

«La Ville a procédé à un appel d’offres via le système électronique SEAO. Deux firmes ont déposé des soumissions conformes, soit MLS Associés architectes pour 445 000 $  et TRAM pour 453 200 $, et ce, excluant les taxes. On octroie le contrat en architecture au pointage le plus élevé et à la soumission la plus basse, soit MLS», a précisé la conseillère municipale Céline Brindamour, lors de la séance ordinaire, mardi soir.

Trois firmes ont déposé une soumission pour les services en ingénierie: Norinfra/Bouthillette Parizeau pour 464 000 $, SNC-Lavalin Stavibel pour 520 000 $ et Stantec Expert Conseil pour 557 000 $.

«On avait demandé d’ajouter des propositions pour des options de surveillance des travaux en architecture et en ingénierie. La Ville a opté pour la surveillance à 100 %, considérant les ressources disponibles pour superviser la réalisation d’un tel projet», a ajouté Mme Brindamour.

Le complexe

Le complexe multisports devrait coûter 11,8 M $. Les trois paliers de gouvernements, dont la Ville, investiront chacun plus de 3,9 M $. Quatre entreprises ont aussi décidé d’investir à hauteur de 1,5 M $, soit L. Fournier et fils (750 000 $), Agnico Eagle (250 000 $), la Caisse Desjardins de l’Est de l’Abitibi (250 000 $) et Iamgold (250 000 $). La Commission scolaire de l’Or-et-des-Bois offrira quant à elle une partie du terrain de la polyvalente.

Le Centre multisports Fournier comprendra un terrain de soccer, 24 terrains de badminton, 6 de volleyball, 6 de tennis et une palestre de 34 par 39 mètres.

L’ouverture est prévue en 2019 et les travaux débuteront en 2018.