Sections

Le Pow-Wow de Pikogan honorera les 7 enseignements sacrés


Publié le 23 mai 2017

La communauté de Pikogan honorera les sept enseignements sacrés lors de son 5e Pow-Wow, qui aura lieu les 10 et 11 juin. Une fois de plus, toute la population est invitée à célébrer la culture et les traditions autochtones.

«C'est un événement important pour notre communauté et pour le Conseil de la Première Nation Abitibiwinni. Ça vient chercher la fierté chez nos jeunes, développer leur sentiment d'appartenance à notre culture. Et c'est le fun de les voir danser, courir et se rencontrer», a déclaré le chef David Kistabish, lors d'une conférence de presse, le 23 mai, à la salle Minawasi de Pikogan.

On vous invite à venir en grand nombre à participer avec nous. Ça nous fait plaisir de partager notre culture avec vous

David Kistabish

Un appel qu'a bien entendu Émilien Larochelle, président de Tourisme Abitibi-Témiscamingue, qui en sera à sa quatrième participation au Pow-Wow de Pikogan. «C'est une belle vitrine pour faire connaître votre culture. C'est aussi une belle occasion de rapprochement entre les cultures autochtones et allochtones», a-t-il souligné.

Dès le dimanche 28 mai, d'immenses lettres formeront les mots «Pow-Wow Abitibiwinni» sur la rive ouest de l'Harricana à Amos afin d'inviter la population. Il s'agit d'une collaboration du Festival de musique émergente. Une autre série de lettres fera un rappel à l'entrée du site.

Les sept enseignements

Pour cette 5e édition, le Pow-Wow honorera les sept enseignements sacrés anishnabe: l'amour, le courage, l'honnêteté, le partage, le respect, la sagesse et la vérité.

«Ils ont été mis de côté dans le passé, mais on veut renouer avec ces enseignements et les partager avec tout le monde», a affirmé Isabelle Mapachee, qui a initié le retour du Pow-Wow à Pikogan il y a cinq ans avec Brenda Rankin et Kenny Ruperthouse.

Feu, danse et canot

Le feu sacré sera allumé le samedi matin au lever du soleil. Les gens pourront ensuite participer (inscription: 819-732-3237) ou assister à la course de canot tciman, dont ce sera la 3e édition, sur la rivière Harricana.

À 13h, les danseurs traditionnels feront leur entrée dans l'arène avec Jeffrey Papatie et Brittney Shki-Giizis en tête. André Papatie agira à nouveau comme directeur d'arène, alors que l'animation a été confiée à Gabriel Whiteduck. Charging Horse, de Peterborough en Ontario, agira comme Drum Host avec le support de Black Bear Singer, de Manawan, et huit autres groupes de tambours.

La fête durera jusqu'à 21h, avant de reprendre dimanche de 13h à 16h. En avant-midi, les gens pourront assister ou participer à la compétition de femmes et d'hommes forts à l'aréna de Pikogan.

Jam session et arts visuels

Parmi les nouveautés, soulignons la soirée musicale de type jam session qui mettra en vedette Jean-Philippe Gingras, Dylan Perron, Kevin Boudrias et Samian le samedi 10 juin.

Les participants au 5e Pow-Wow pourront aussi laisser leur empreinte dans l'une des quatre couleurs (rouge, blanc, jaune ou noir) sur les murs d'un immense tipi de 20 pieds de haut et de 20 pieds de diamètre.

L'affiche officielle du 5e Pow-Wow de Pikogan
gracieuseté

Trois grandes fresques seront par ailleurs réalisées, soit une par Carlos Kistabish, l'autre par Harry Wylde et une dernière par les gens qui voudront participer à une œuvre collective avec M. Wylde.