Sections

100e de Macamic : feux d’artifices, musique, balle molle et bien plus


Publié le 16 juillet 2017

Le cœur des activités du 100e a débuté le 14 juillet.

©Photo TC Media - Marc-André Gemme

Le cœur des festivités du 100e anniversaire de Macamic a débuté le vendredi 14 juillet dernier. La première fin de semaine a été un grand succès pour l’organisation.

Bien que les activités aient officiellement débuté en septembre dernier, c’est lors de la grande semaine des retrouvailles que la ville risque de bouger le plus.

Le tout a commencé vendredi soir avec un spectacle du talentueux Gilles Parent. C’était un spectacle interactif, ou les spectateurs décidaient des chansons qu’il allait interpréter sur scène. «J’ai monté des cahiers avec près de 250 chansons et ce sont les gens qui choisissaient ce que j’allais jouer, a lancé le président du comité du 100e, Gilles Parent. Quand je fais ça, je dis tout le temps à la foule que si le spectacle est mauvais, c’est de votre faute!»

Après le spectacle les festivaliers ont pu assister à un feu d’artifice de haut calibre. «On a reçu de très bons commentaires, nous sommes très satisfaits de la tournure des événements», a lancé M. Parent.

Un samedi occupé

Dame nature a joué un grand rôle dans le succès de cette première fin de semaine.
Photo TC Media - Marc-André Gemme

Tout au long de la fin de semaine, la météo a donné un gros coup de pouce à l’organisation. Les joueurs de balle molle ont été choyés. «Quoi de mieux pour un tournoi de balle qu’une journée ou il fait chaud, mais avec très peu de soleil», a affirmé Gilles Parent.

En après-midi, quelques adeptes de combats médiévaux ont fait des démonstrations de leur passion à un peu plus d’une trentaine de spectateurs. «Les gens ont également pu essayer de faire des combats entre eux, je pense que ç’a été bien apprécié», a-t-il lancé.

Bien qu'il existait déjà, ce parc a officiellement été nommé le parc famille Dion-Alain.
Photo TC Media - Marc-André Gemme

Bien que ce n’était pas une activité organisée par le comité du 100e, l’administration municipale a profité de l’occasion pour inaugurer un nouveau parc sur la rue Principale.

En soirée, plusieurs artistes ont offert un spectacle de musique folklorique au centre Joachim-Tremblay.

Un dimanche musical

«En matinée, on a eu droit à des chants classiques à l’église, par la suite le curé a fait la messe du 100e, a souligné Gilles Parent. Mettons qu’il y avait pas mal de monde à la messe!»

En après-midi, les Chevaliers de Colomb de Macamic ont organisé une course de boîte à savon. Les jeunes participants et spectateurs pouvaient également s’amuser dans des jeux gonflables qui avaient été installés entre l’école Tremblay et le presbytère.

À 14 heures, le pont couvert de Macamic s’est transformé en scène musicale. Les spectateurs ont eu droit à de la musique folklorique interprétée par Edgar Plourde, Pierrette Lessage, Jean-Guy Poudrier, Gaby Lemire, Gaston St-Germain et de nombreux autres musiciens ont offert une belle performance dans un décor bucolique.