Sections

Fructueuse corvée sur les berges de l'Harricana


Publié le 11 août 2017

Le groupe qui a participé à la corvée du Refuge Pageau avec Mathieu Gnocchini.

©TC Média - Martin Guindon

Une trentaine d'employés du Refuge Pageau et de bénévoles ont effectué un nettoyage des berges de l'Harricana, entre le pont Desmarais et les rapides, le jeudi 10 août.

Ces employés ont répondu à l'appel de Mathieu Gnocchini, de Noc Design, qui est un riverain habitant tout juste au nord des rapides. Plus tôt cet été, il leur a payé des passes pour H2O Le Festival en échange de leur participation à cette corvée.

«Depuis que je suis à Amos, on l'a toujours fait en famille entre chez nous et les rapides. En parlant avec Félix (Offroy, codirecteur du Refuge Pageau), on s'est dit que ce serait bien de le faire des rapides jusqu'au pont. C'est une belle fierté de voir le résultat», affirme M. Gnocchini.

«Nous, on profite au Refuge du fait que c'est la saison touristique et qu'on a un maximum d'employés. À une vingtaine de personnes, c'est l'affaire de quelques heures. C'est le secret d'une telle activité, parce que personne ne voudrait passer deux jours à ramasser des déchets sur le bord de la rivière», fait valoir M. Offroy.

Poubelles et cendriers?

Si on exclut un pneu et un chaton jaune (récupéré par le Refuge Pageau), les gens ont surtout trouvé une quantité phénoménale de mégots de cigarette au sol, des papiers et de nombreux sacs de plastique.

«Ce serait sans doute une bonne idée pour la Ville d'Amos d'installer des poubelles ainsi que des cendriers dans ce secteur, surtout du côté ouest et près des rapides», suggère Mathieu Gnocchini, qui souhaite répéter l'expérience l'été prochain.