Une novella intitulée «Froid» pour le Prix littéraire

Dominic Chamberland dominic.chamberland@tc.tc Publié le 5 janvier 2016

Mathilde Boucher Hudon (au centre sur la photo) a remporté le Prix littéraire 2015 grâce à son manuscrit intitulé «Une jeune violoniste».

©Photo: TC Média – archives/Myriam Grenier

À vos plumes, écrivains de la région, car le temps est venu de rédiger un manuscrit pour le Prix littéraire 2016 de l’Abitibi-Témiscamingue.

Les auteurs qui désirent participer au concours doivent écrire une novella (un court roman) ayant pour titre «Froid» et comprenant de 20 000 à 30 000 mots. Avis aux participants, les textes dont le nombre de mots serait inférieur ou supérieur aux limites exigées seront disqualifiés.

«Dans sa novella, l’auteur doit respecter les exigences de la catégorie demandée et faire preuve, dans son écriture, d’une préoccupation littéraire», indique-t-on dans un communiqué du Comité du Prix littéraire de l’Abitibi-Témiscamingue.

Le concours est ouvert à tous les auteurs amateurs et professionnels de 18 ans ou plus qui résident en Abitibi-Témiscamingue, sauf ceux qui ont déjà remporté le grand prix dans la catégorie novella lors d’un concours précédent du Prix littéraire. Les participants peuvent présenter plus d’un texte, mais chaque novella devra faire l’objet d’un envoi séparé.

«Une novella qui a déjà été publiée ou qui a déjà été livrée oralement en public, ou dont les droits ont été cédés, n’est pas admissible. Le Comité n’accepte pas de texte collectif», précise-t-on dans le communiqué.

Une bourse de 1500 $

Comme le veut la tradition, les résultats du concours seront dévoilés durant le Salon du livre de l’Abitibi-Témiscamingue, dont la prochaine édition se tiendra à Ville-Marie du 19 au 22 mai.

Le gagnant ou la gagnante recevra un prix de 1500 $ (la Bourse des libraires) et avec sa permission, un extrait de la novella primée sera publié sur le site web du Comité du Prix littéraire de l’Abitibi-Témiscamingue. De plus, Télé-Québec s’engage à offrir un deuxième prix, soit une bourse de 500 $ appelée «Mention Télé-Québec», sur recommandation du jury.

Jusqu’au 26 février

Les participants au concours du Prix littéraire 2016 ont jusqu’au 26 février pour faire parvenir leurs textes au: Comité du Prix littéraire de l’Abitibi-Témiscamingue, C.P. 504, Amos, J9T 3A8. La novella doit être dactylographiée à double interligne, paginée, avec des marges de 3 cm, et ne contenir ni dessin ni reproduction de photos. Chaque texte doit être expédié en deux copies non identifiées. Pour identifier l’auteur, son nom et ses coordonnées doivent figurer sur une feuille détachée.

En manchette

Complicité et portraits au Vieux-Palais d'Amos

Jusqu'au 1er août, l'exposition «Connaître, aimer, créer» présente les portraits réalisés par deux complices de longue date, Rollande Brochu Larouche et Lucie Perron, au Palais des arts Harricana à Amos.

Une novella intitulée «Froid» pour le Prix littéraire

Dominic Chamberland dominic.chamberland@tc.tc Publié le 5 janvier 2016

Mathilde Boucher Hudon (au centre sur la photo) a remporté le Prix littéraire 2015 grâce à son manuscrit intitulé «Une jeune violoniste».

©Photo: TC Média – archives/Myriam Grenier


À vos plumes, écrivains de la région, car le temps est venu de rédiger un manuscrit pour le Prix littéraire 2016 de l’Abitibi-Témiscamingue.

Les auteurs qui désirent participer au concours doivent écrire une novella (un court roman) ayant pour titre «Froid» et comprenant de 20 000 à 30 000 mots. Avis aux participants, les textes dont le nombre de mots serait inférieur ou supérieur aux limites exigées seront disqualifiés.

«Dans sa novella, l’auteur doit respecter les exigences de la catégorie demandée et faire preuve, dans son écriture, d’une préoccupation littéraire», indique-t-on dans un communiqué du Comité du Prix littéraire de l’Abitibi-Témiscamingue.

Le concours est ouvert à tous les auteurs amateurs et professionnels de 18 ans ou plus qui résident en Abitibi-Témiscamingue, sauf ceux qui ont déjà remporté le grand prix dans la catégorie novella lors d’un concours précédent du Prix littéraire. Les participants peuvent présenter plus d’un texte, mais chaque novella devra faire l’objet d’un envoi séparé.

«Une novella qui a déjà été publiée ou qui a déjà été livrée oralement en public, ou dont les droits ont été cédés, n’est pas admissible. Le Comité n’accepte pas de texte collectif», précise-t-on dans le communiqué.

Une bourse de 1500 $

Comme le veut la tradition, les résultats du concours seront dévoilés durant le Salon du livre de l’Abitibi-Témiscamingue, dont la prochaine édition se tiendra à Ville-Marie du 19 au 22 mai.

Le gagnant ou la gagnante recevra un prix de 1500 $ (la Bourse des libraires) et avec sa permission, un extrait de la novella primée sera publié sur le site web du Comité du Prix littéraire de l’Abitibi-Témiscamingue. De plus, Télé-Québec s’engage à offrir un deuxième prix, soit une bourse de 500 $ appelée «Mention Télé-Québec», sur recommandation du jury.

Jusqu’au 26 février

Les participants au concours du Prix littéraire 2016 ont jusqu’au 26 février pour faire parvenir leurs textes au: Comité du Prix littéraire de l’Abitibi-Témiscamingue, C.P. 504, Amos, J9T 3A8. La novella doit être dactylographiée à double interligne, paginée, avec des marges de 3 cm, et ne contenir ni dessin ni reproduction de photos. Chaque texte doit être expédié en deux copies non identifiées. Pour identifier l’auteur, son nom et ses coordonnées doivent figurer sur une feuille détachée.