Alexandre Barrette, l’imparfait


Publié le 16 avril 2017

Alexandre Barrette sera de passage en Abitibi-Témiscamingue pour y présenter son spectacle solo : Imparfait.

©Photo gracieuseté

Qui peut prétendre être parfait? Alexandre Barrette le reconnaît, il ne l’est pas. Il mise d’ailleurs sur ses petites imperfections, ses petites manies pour faire rire le public qui assistera à son deuxième one-man show, Imparfait, en tournée dans la région cette semaine.

Alexandre Barrette est l’un des humoristes les plus attachants de sa génération, probablement en grande partie grâce à son humilité et à sa capacité d’autodérision. Parmi les choses qu’il aimerait bien changer chez lui, son incapacité de prendre une décision.

«Je parle beaucoup de mes failles et de mes défauts, a avoué l’humoriste qui les utilise pour écrire ses blagues. Je parle de rupture, d’un rendez-vous chez un psychologue qui utilise l’hypnose qui a été un réel fiasco, de ma recherche d’appartement à 33 ans à Montréal. J’utilise des choses que je vivais pour faire des jokes.» Gageons que plusieurs d’entre vous se reconnaîtront dans ses anecdotes.

Ce deuxième spectacle solo se veut plus complet que le premier. «Il est un peu plus cru, un peu plus drôle, mieux écrit, plus irrévérencieux. Ça reste du stand-up classique, je ne réinvente pas la forme, mais dans le choix de mes thèmes et dans mon écriture… c’est mieux joué, plus assumé. Il est un peu plus tout!», a-t-il lancé.

En Abitibi

L’humoriste avait bien hâte de revenir visiter les gens de l’Abitibi-Témiscamingue lorsqu’on l’a joint à l’autre bout du Québec, pendant sa tournée en Gaspésie. La tournée est un des aspects du métier qu’Alexandre apprécie. «Avec la télé, les gens de partout au Québec te voient, mais toi tu ne les vois pas, a fait remarquer l’animateur de Taxi payant. Ça me permet d’aller rencontrer des gens qui peuvent aimer ce que je fais dans la vie.»

L’humoriste de Québec garde d’excellents souvenirs de sa dernière tournée en Abitibi, où il avait joué au hockey sur le lac Osisko et avait découvert les joies de l’hiver dans la région. «Je me rappelle comment c’était incroyable», a confié le collaborateur d’Éric et les fantastiques.

Il ne reste que quelques billets pour les différentes représentations d’Imparfait dans la région, alors dépêchez-vous si vous voulez y assister. La tournée s’arrêtera à la Salle Desjardins de La Sarre le 18 avril, au Théâtre des Eskers d’Amos le 19, au Théâtre Télébec de Val-d’Or le 20, au Théâtre du Cuivre de Rouyn-Noranda le 21 et au Rift de Ville-Marie le 22 avril.