Sections

Le péché capital inspirera les écrivains pour le Prix littéraire


Publié le 12 août 2017

Le récipiendaire du Prix littéraire remis lors du Salon du livre tenu à Rouyn-Noranda cette année, Bruno Crépeault (à droite). Il pose en compagnie de Denis Bureau, de la Librairie en Marge, Margot Lemire, présidente du jury, Mariane Côté de la Galerie du Livre de Val-d’Or et Anne-Marie Leduc, présidente du Comité du Prix littéraire.

©Photo gracieuseté

Les écrivains amateurs et professionnels sont invités à s’inspirer du thème Péché capital pour pondre une nouvelle et tenter de remporter le 39e Prix littéraire de l’Abitibi-Témiscamingue.  

Le gagnant remportera la Bourse des libraires, soit 1500 $, remise lors du Salon du livre de l’Abitibi-Témiscamingue, à La Sarre en mai 2018. Un deuxième prix sera offert, soit la Mention Télé-Québec (500 $).

Le concours s’adresse aux 18 ans et plus domiciliés en Abitibi-Témiscamingue. Il exclut les précédents gagnants de la catégorie nouvelle. Le texte doit comprendre de 5000 à 6250 mots et être en français.

Une personne peut présenter plus d’une nouvelle, mais celles-ci doivent être envoyées de façon séparée. Le concours se termine le 7 mars 2018. Il suffit d’envoyer son texte au Comité du Prix littéraire à la Case postale 504, Amos, J9T 3A8. Pour connaître toutes les exigences du concours, il suffit d'aller sur le site internet du Prix.

Cette année, la Bourse des libraires a été remportée par Bruno Crépeault grâce à ses cinq chansons. Il s’agit d’un tour du chapeau pour l’auteur et une première fois qu’une personne gagne trois fois ce prix. M. Crépeault a déjà mis la main sur ce prix en 2005 dans la catégorie roman et en 2006 dans la catégorie nouvelle. Il avait aussi remporté la Mention Télé-Québec dans la catégorie nouvelle, en 2003.