Huit bières Abitibiennes aux noms farfelus

Philippe de la Chevrotière philippe.delachevrotiere@tc.tc
Publié le 16 décembre 2015

Pendant longtemps, l'originalité des noms et des étiquettes des bières faisait presque à lui seul le travail de marketing pour les microbrasseries québécoises. Mais maintenant, pour se démarquer en tablettes, les brasseurs doivent penser stratégie.

Historiquement, pour les avoir rencontrées, pour les connaître un petit peu, c'est des gens pour qui le marketing c'était un mot maudit. Parce que faire du marketing, c'était faire Molson, c'était faire Labatt», se souvient Luc Dupont, professeur de marketing à l'Université d'Ottawa. Les micro-brasseries abitibiennes n'échappent pas à la tendance. Voici sans attendre la liste, non-exhaustive, des huit noms de bières abitibiennes les plus farfelus.

 

L'Impérial Ulrick

"L'Impérial Ulrick, Fût de Cognac", une bière noire, évidemment en l'honneur d'Ulrick Chérubin, l'ancien maire d'Amos, a été vieillie pendant 3 mois dans un fût de Cognac afin d'aller lui en retirer des notes boisées et de spiritueux fins.  

La Sauvageonne

La sauvageonne est une blanche de blé d’inspiration allemande. De ses esters fruités, émanent de doux arômes de banane et de girofle. Délicate en bouche on y découvre une amertume rafraîchissante qui se démarque par la présence d’agrumes et d’une pointe herbacée qui l’accompagne à merveille.

49e parallèle

La 49e Parallèle est une Belgian Session IPA, brassée par Le Prospecteur, à Val-d'Or, très légère avec son 3.3% d'alcool. Elle est aromatisée avec 49 grammes de menthe sauvage de l'Abitibi. Son nom fait référence au 49e parallèle, qui est la délimitation entre l'Abitibi et le Nord-du-Québec mais aussi le 49e brassin de l'histoire de la brasserie.

Hurlevent

Brassée avec du miel abitibien, cette bière maltée du Trèfle Noir, présente un goût de caramel qui se poursuit sur un bouquet d’arômes provenant des houblons européens sélectionnés spécialement pour leurs propriétés nobles et odorantes. Son alcool enrobe les arômes, puis réchauffe la gorge. Inspirée du style belge, la Hurlevent est très douce et agréable en bouche.

L'Or des Champs

L'Or des Champs est une bière d'inspiration belge et de style «Belgian Golden Ale», une bière à 6.5% d'alcool et 25 IBU. Un léger parfum d'orange, des notes de houblons nobles et l'alcool qui se camoufle très bien derrière tout ça.

L'Hoppercut

Cette double India Pale Ale s’inspire de la jeune tradition brassicole américaine par son puissant houblonnage (hopper, en anglais). Au nez, vous serez saisi par la présence accrue des arômes dʼagrumes pour ensuite être apaisez par une douce odeur sucrée. Dès la première gorgée, vos papilles seront ébranlées par un lot de houblons américains poignants pour une finale digne dʼun adversaire K.O.

La Broche-à-barbe

La Broche à Barbe est une bière belge de style «Christmas ale» qui titre 7.3% d'alcool. Cette bière est fortement épicée à l’anis étoilé et à la cannelle. Ces épices sont équilibrées par une bonne teneur en alcool, un sucre résiduel ainsi que des saveurs de pain rôti et de fruits. Parfait pour le temps des fêtes.

L'Ale-Ô-Ween

De couleur orangée, cette bière forte à laquelle a été incorporé citrouilles et épices, présente des saveurs typiquement automnales.  Les saveurs d’épices s’harmonisent avec le sucre et l’alcool pour conférer à cette bière une touche bien particulière.