Sections

La SQ aura les plaisanciers à l’œil


Publié le 3 août 2017

La Sûreté du Québec (SQ) participera à une campagne de sensibilisation sur la consommation d’alcool ou de drogues et les risques associés à la navigation, du 5 au 7 août.

La campagne ayant pour thème Alcool Zéro sera menée en collaboration avec l’Association maritime du Québec et le Conseil canadien de la sécurité nautique (CCSN).

Les agents de la SQ effectueront des opérations sur les plans d’eau pour déceler la capacité de conduite affaiblie. Selon le CCSN, l’alcool est en cause dans 40% des accidents impliquant une embarcation nautique. De plus, l’environnement nautique, le soleil, le vent et les mouvements d’une embarcation en raison des vagues, peuvent accroître l’effet des drogues ou de l’alcool.

Sur l’eau et à quai

«Les policiers travaillent comme s’ils interceptaient sur la route, pour le conducteur. Pour les passagers, la consommation d’alcool à bord est permise au Québec», a expliqué le sergent Jean Tremblay de la SQ. Il a ajouté que les policiers pouvaient aussi procéder à des vérifications à quai, lors du retour des plaisanciers. Ces opérations seront tenues à certaines heures ciblées.

La SQ rappelle aussi que bien qu’il ne soit pas interdit de consommer de l’alcool à bord, les conducteurs qui consomment de l’alcool augmentent considérablement les risques de collisions. De plus, s’ils ont la capacité de conduite affaiblie par l’alcool ou les drogues, ils s’exposent aux sanctions prévues par le Code criminel; soit une amende minimale de 1000 $ jusqu’à une peine  d’emprisonnement, dépendamment du nombre de récidives.

L’opération Alcool Zéro vise à réduire le nombre de collisions reliées à la consommation d’alcool sur les plans d’eau afin que ces derniers soient plus sécuritaires et agréables pour la navigation de plaisance.