Sections

Il s'introduit dans une maison pour se nourrir

Stéphane Robillard condamné à huit mois de prison


Publié le 13 avril 2017

Le palais de justice d'Amos

©TC Média - Martin Guindon

Stéphane Robillard a écopé d'une peine de huit mois de détention pour s'être introduit par effraction dans une maison, où il a volé quelques objets et de la nourriture.

L'individu de 49 ans a plaidé coupable à la seule accusation à laquelle il faisait face, le 5 avril, au Palais de justice d'Amos.

Selon les faits résumés par Me Audrey-Anne Veillette-Dion, du ministère public, Robillard était en situation d'itinérance après avoir fui une maison de transition dans le sud de la province. Il s'est introduit par effraction dans une résidence de Saint-Marc-de-Figuery le 31 juillet dernier, en fracassant une fenêtre avec une pierre. Il a volé de la nourriture ainsi qu'un moulinet à pêche et une lampe frontale.

Il faisait l'objet d'un mandat d'arrestation depuis novembre dernier quand il a été arrêté le 15 mars. Il lui reste d'ailleurs huit mois à purger sur une autre peine de détention, lui qui possède une longue feuille de route depuis 1986. Ses antécédents, dont une vingtaine d'introductions par effraction et autant de vols, ont milité pour une aussi lourde peine de détention.

Le juge Marc E. Grimard, de la Cour du Québec, s'est rangé à la suggestion commune de la poursuite et de Me André Levasseur. En plus des huit mois de détention, qui s'ajoutent à la peine qu'il purge actuellement, Robillard devra se conformer à une ordonnance de probation de 12 mois. Il lui sera interdit de communiquer avec la victime ou de retourner à sa résidence.