Me Claude Boulianne accède au rang de juge de paix magistrat


Publié le 17 mai 2017

Originaire de la Côte-Nord, Claude Boulianne travaillait depuis plusieurs années à titre d’avocat en droit criminel et pénal au cabinet DBP Avocats de Rouyn-Noranda.

©DBP Avocats

L’Abitibi-Témiscamingue compte un nouveau juge de paix magistrat en la personne de Claude Boulianne. Celui-ci a été nommé à ce poste le 17 mai.

Le poste était à pourvoir depuis le 6 octobre 2016, lorsque Marie-Claude Bélanger, qui était juge de paix magistrat depuis 2010, a été nommée juge à la Cour du Québec à Rouyn-Noranda.

Originaire de la Côte-Nord et avocat en droit criminel et pénal au cabinet DBP Avocats de Rouyn-Noranda, M. Boulianne a été admis au Barreau du Québec en 2001, après avoir complété un baccalauréat en droit à l’Université de Sherbrooke.

Au cours de sa carrière, il a été appelé à plaider la défense dans de nombreux dossiers, que ce soit pour des délits en matière de stupéfiants, des infractions à caractère sexuel ou même des cas de conduite avec les capacités affaiblies par l’alcool.

Parmi ses causes les plus médiatisées, Claude Boulianne avait notamment assuré la défense de Léo Boulet lorsque ce dernier avait été accusé d’avoir déchargé une arme à feu sur des voleurs qui venaient de cambrioler son dépanneur. Il avait aussi représenté quelques-uns des accusés dans le cadre du Projet Majoration, une opération policière qui avait mené au démantèlement d’un réseau de trafiquants de stupéfiants qui opérait à Rouyn-Noranda et en Abitibi-Ouest.

M. Boulianne est aussi impliqué dans sa communauté, particulièrement au niveau du sport mineur, où il occupe le poste d’entraîneur au sein d’équipes de hockey et de baseball.