Malade notre service de santé?

Publié le 12 février 2017

©

Il ne se passe pas une journée sans entendre quelqu’un se plaindre de notre système de santé.

Par Marc Lemay

«Il ne fonctionne pas.»

«Il est engorgé.»

«On n’est pas capable de se faire soigner comme du monde en région.»

Je suis en désaccord. Je ne sais pas pour vous, mais moi, j’ai récemment eu besoin de me faire soigner en région. Et parlons-en de la santé en région, puisque c’est cela qui nous intéresse. Oui, il existe des défauts au système, peut-être est-il surchargé, mais à mon avis, il reste l’un des meilleurs au monde.

Déjà, il nous «coûte rien» (outre nos taxes et impôts, mais c’est pour un autre débat). Bien sûr, il y a des délais d’attente lorsque vous vous présentez à l’hôpital sans rendez-vous. Il y a même de l’attente lorsque vous avez un rendez-vous. Mais, et c’est là l’important, une fois que vous y êtes entré, vous vous rendez vite compte que l’on vous traite non seulement de façon adéquate, mais également avec compétence et expertise.

Oui, j’ai peut-être l’air un peu téteux, mais ce que j’y ai vécu est assez impressionnant. Le mot qui me vient d’abord à l’esprit est : dévoué. Dévoué, comme le personnel à l’accueil qui vous cherche des solutions rapides. Dévoués, comme les infirmières qui s’occupent de nous. Dévoués, comme les médecins qui ne comptent plus leurs heures. Je pourrais en ajouter comme ça pendant bien longtemps.

Notre système de santé est bon. Oui, il reste de carences, mais je persiste à dire que l’on a l’un des meilleurs services au monde.

Oh, je devrais également ajouter qu’il y a eu un débat sur les caméras dans les CHSLD, mais à la place, je vous invite plutôt à arrêter de «domper» vos vieux parents en pensant que c’est à la société d’en prendre charge. Allez faire un tour dans un CHSLD et vous vous rendrez compte que le personnel qui y œuvre est encore, lui aussi, dévoué et compétent.

La prochaine fois que vous visiterez un établissement de santé, pourquoi ne pas faire un effort et vous accrocher un sourire au visage. Et de grâce, remerciez le personnel, car un simple merci fait tellement de bien.