Chrétien se frottera aux meilleurs de la planète

Martin Guindon martin.guindon@tc.tc
Publié le 10 septembre 2016

Aux études au Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue en foresterie, Charles-Étienne Chrétien (qui arbore ici le maillot bleu du meilleur junior de 1re année au Tour de l'Abitibi) ne ratera finalement que quatre jours d'école pour participer aux Championnats du monde.

©TC Media/Jean-François Vachon

Charles-Étienne Chrétien se frottera de nouveau aux meilleurs cyclistes juniors de la planète, alors qu'il a été choisi par l'équipe canadienne pour participer aux Championnats du monde de vélo sur route.

L'Amossois est du nombre des huit cyclistes, quatre gars et quatre filles, qui représenteront le Canada dans la catégorie junior du 9 au 16 octobre à Doha, au Qatar.

«Je suis très content. C'était l'un de mes deux objectifs cette année avec un podium au Tour de l'Abitibi. J'y vais avec trois cyclistes qui étaient avec moi sur l'équipe canadienne au Tour et avec qui j'ai fait le projet en Belgique en août. On commence à bien se connaître», a fait valoir l'athlète de 17 ans qui en est seulement à sa première année junior.

Sous les 40 degrés

Charles-Étienne Chrétien participera seulement à la course sur route, le 14 octobre. Il ne sera pas du contre-la-monde individuel (11 octobre), puisque seulement deux places étaient disponibles à cette épreuve pour le Canada. «Ça ne me dérange pas, je dirais même que ça fait mon affaire. C'est surtout la course sur route qui m'intéresse», confie-t-il.

Une course qui s'annonce assez éprouvante. Les coureurs feront huit tours d'un circuit routier de 15,2 km pour un total de 135,5 km sur une presqu'île. Et ce, fort probablement sous une chaleur torride qui devrait avoisiner les 40 degrés Celsius, rien de moins. «C'est pourquoi le Championnat est un mois plus tard qu'à l'habitude. C'était trop chaud en septembre», rigole celui qui arbore normalement les couleurs de l'équipe régionale Iamgold.

Comme au Tour

Sinon, le parcours retenu cette année pour les Mondiaux s'annonce intéressant pour Charles-Étienne Chrétien. «C'est encore plus plat qu'au Tour de l'Abitibi, alors la course pourrait se terminer sur un sprint de peloton. Mais je ne me fixe pas d'objectif. C'est ma première participation», rappelle-t-il.

N'empêche qu'il devrait retrouver au Qatar plusieurs cyclistes contre qui il a couru au Tour de l'Abitibi. Tour qu'il a complété en 45e place du classement général, mais non sans monter deux fois sur le podium avec une 2e place à la 1re étape et une 3e place à la 4e étape. Il a aussi fini 8e à la 5e étape.