La saison de rêve du Kodiak s'arrête en quart de finale


Publié le 19 mars 2017

Jasmine Genesse a été particulièrement dominante dans le match de quart de finale, récoltant 26 points et 23 rebonds pour le Kodiak.

©TC Média - Archives

L'équipe juvénile féminine du Kodiak d'Amos a vu sa saison parfaite prendre fin dimanche, alors qu'elle n'est pas parvenue à renverser le Polypus de l'école Fernand-Lefebvre de Sorel en quart de finale du championnat provincial scolaire, à Saguenay.

Le match s'est joué au 2e quart pour le vert et blanc, qui a connu un passage à vide à l'attaque alors que l'adversaire en a profité pour creuser l'écart à 14 points. Une avance qu'il a su conserver jusqu'à la fin, l'emportant 69-55. Le Polypus avait terminé en 3e place de la division 1, avec une fiche de 10-4.

«Tôt dans le match, c'était 0-0, mais on avait pris huit lancers contre deux. On a raté une occasion de les déstabiliser. Puis, au 2e quart, on a manqué de souffle, pendant qu'eux rentraient dans leur système, avec un gros pourcentage de la ligne de 3 points. On tirait de l'arrière 35-21 à la demie. Ce fut vraiment un bon match. Les filles se sont battues. On ne s'est pas fait déclasser. C'est juste dommage de finir ça sur une run de points. On y croyait beaucoup. Il n'aurait pas fallu que nos adversaires connaissent à leur tour un passage à vide, parce qu'on était plus agressives qu'eux», affirme l'entraîneur Louis Gosselin, dont l'équipe a terminé la saison en tête de la division 1b avec une fiche de 12-0.

Jasmine Genesse a connu une excellente performance avec 26 points et 23 rebonds. Lara-Michèle Bellemarre a inscrit 12 points.

In extremis contre Arvida

Le Kodiak féminin avait remporté une 13e victoire consécutive la veille, éliminant le Bleu et Or d'Arvida en vertu d'un gain de 64-63 en huitième de finale. Le match a connu une fin dramatique, alors que le Bleu et Or a raté deux lancers francs avec une demi-seconde à jouer.

«Bien qu'on jouait sur leur terrain, la foule n'a pas été un facteur. Nous avions plus de partisans qu'eux dans le gymnase avec nos cadets et les gars du juvénile. On a eu quelques occasions de s'échapper, mais on a toujours été rattrapé. On a mis beaucoup d'énergie dans ce match», analyse Louis Gosselin.

Lara-Michèle Bellemarre a marqué 25 points, dont 8 sur 9 lancers francs, alors que Jasmine Genesse revendique 15 points et 8 rebonds dans cette victoire.

Les gars se butent aux Mustangs

L'équipe juvénile masculine a connu deux mauvaises séquences face aux Mustangs de l'Odyssée Dominique-Racine de Chicoutimi pour s'incliner 63-50 à son premier match de qualification pour le provincial, samedi. David Rouillard a inscrit 16 points et Zachary Lachance, 14, dans cette défaite un peu crève-cœur du Kodiak, qui a terminé la saison au 2e rang en division 1b avec sa fiche de 11-3.

«Ce fut un match très serré, mais on a laissé aller deux runs d'environ 10 points qui nous ont fait très mal. On menait 17-11 au premier quart et ils ont fait une première séquence de 10 points. C'était 31-29 à la demie, puis on a connu un 3e quart très difficile, où ils ont refait une run de 10 points. On a connu de grosses difficultés à l'attaque. On a fait des erreurs qu'on faisait en début de saison. L'ambiance était digne d'un match des séries, surtout qu'on jouait sur leur terrain, et on avait du mal à communiquer. Si on n'a fait juste 50 points, ce n'est pas parce qu'on a manqué beaucoup de lancers, c'est parce qu'on n'en a pas assez pris», a fait valoir l'entraîneur Simon Gingras, qui était privé de l'un de ses meilleurs éléments, puisque Nicolas Letendre devait subir son examen d'admission en techniques policières.