Sections

Iamgold monopolise le podium à Saint-Calixte


Publié le 11 juillet 2017

Le podium Iamgold: Olivier Hamel (4e), Guillaume Davidson (2e), Simon Dubuc (1er) et Charles-Étienne Chrétien (3e), arborant son maillot de champion canadien.

©gracieuseté - Antoine Bécotte

Les coureurs de l'équipe abitibienne Iamgold ont monopolisé le podium junior au Grand Prix cycliste de Saint-Calixte, le 9 juillet, alors que le Valdorien Simon Dubuc a signé sa première victoire en carrière.

Les juniors, qui ont couru avec les seniors 3 pour former un peloton d'une trentaine de cyclistes, devaient faire 8 boucles d'un circuit routier de 15,9 km pour un total de 127,2 km. Le gagnant a fait un chrono de 3 heures 27 minutes et 35 secondes.

À la première bosse, dans le deuxième tour, Simon Dubuc s'est lancé avec ses coéquipiers Charles-Étienne Chrétien (Amos) et Olivier Hamel (Amos) à la poursuite de deux coureurs adverses qui ont creusé un écart de plus de 4 minutes en échappée. Ils ont été rejoints par leur coéquipier Guillaume Davidson (Trois-Rivières) et un autre coureur, avant de rejoindre et attaquer l'échappée au cinquième tour, larguer les trois autres coureurs, puis filer vers la victoire.

Simon Dubuc savourant pleinement sa première victoire en carrière.
gracieuseté - Antoine Bécotte

Enfin la victoire

Les coureurs d'Iamgold ont permis à Dubuc de remporter sa première victoire de la saison. Il a croisé l'arrivée 22 secondes devant Davidson (2e), Chrétien (3e) et Hamel (4e) qui ont déterminé dans un sprint final qui allait monter sur les deux dernières marches du podium. Ils avaient environ 4 minutes d'avance sur leur plus proche rival.

«Je dois une bonne partie de ma victoire à mes coéquipiers, a concédé Simon Dubuc. Je ressens un grand sentiment d'accomplissement, car après plusieurs années d'entraînement, c'est ma première victoire. Je suis aussi un peu surpris parce que je ne pensais pas gagner une course à ma première année junior.»

Course intelligente

L'entraîneur Christian Deshaies a salué le travail de son équipe dans cette belle victoire. «C'était un parcours costaud, avec deux bons pitchs comme on n'en voit pas en Abitibi. Il faisait relativement chaud et c'était la plus longue course de la saison. Les gars ont pris ça intelligemment. Ils ont laissé la première échappée partir tôt, puis ils l'ont rattrapée et dépassée en attaquant au bon moment. Ils ont travaillé en équipe, et leur stratégie a été d'utiliser le parcours à leur avantage, avec les bosses», a-t-il analysé.

Il a salué l'effort de Félix Boutin (Amos), qui a travaillé pour ses coéquipiers avant de finalement abandonner. «Ce fut aussi une très belle course pour Thomas Fortier (Rouyn-Noranda), qui a fini en 8e place dans le premier groupe de poursuite», a-t-il fait valoir.

Olivia Baril, à gauche, sur la 2e marche du podium.
gracieuseté - Antoine Bécotte

Podium pour Olivia Baril

Du côté senior féminin, Olivia Baril (Desjardins Ford) est montée sur le podium pour la première fois cette saison dans une course provinciale, battue au sprint final par Élizabeth Albert (ÉC Élite Apogée Sports). Elles ont fait les six tours (95,4 km) en 2 heures 46 minutes et 3 secondes. «C'était un bon entraînement pour moi. J'y allais d'abord pour le plaisir», a confié la Rouynorandienne.