Sections

Marc-Antoine Soucy goûte aux grandes ligues du cyclisme


Publié le 11 septembre 2017

L’Abitibien Marc-Antoine Soucy a pu se frotter à l’élite mondiale du cyclisme, ce week-end, lors des Grands Prix de Québec et de Montréal.

©Photo d’archives – Vincent Drouin/VéloGazette.ca

Le temps d’une fin de semaine, Marc-Antoine Soucy a joué dans les ligues majeures du cyclisme, lors des Grands Prix de Québec et de Montréal.

Courant avec l’équipe canadienne U23 (moins de 23 ans), l’athlète d’Amos n’a pas été en mesure de compléter ces deux éprouvantes courses du World Tour, tenues les 8 et 10 septembre, mais il a tout de même apprécié ce premier contact avec l’élite mondiale.

Après tout, ce n’est pas souvent qu’on a la chance d’évoluer dans ce qu’on pourrait qualifier de Ligue nationale du cyclisme. «C’est pas mal ça! À part les Jeux olympiques et quelques grands tours, on ne pourrait pas faire de plus grosses courses, a mentionné Soucy. Ce fut une très belle expérience, j’ai bien aimé ça. C’est vraiment un autre niveau, une bonne coche au-dessus de ce qu’on connaît.»

Ça roulait effectivement plus vite que ce dont il est habitué et il n’a pu tenir le rythme, surtout qu’il devait se taper la sale besogne pour l’équipe canadienne U23. «Mon travail consistait à aider les vétérans de l’équipe, à prendre le vent pour eux. J’ai essayé de tenir le plus longtemps possible, mais un moment donné, je n’avais plus les jambes pour continuer», a raconté le cycliste de 22 ans.

Motivation et préparation

Pour Marc-Antoine Soucy et ses coéquipiers, les Grands Prix de Québec et de Montréal se voulaient une répétition générale en vue des championnats du monde de cyclisme sur route, qui auront lieu la semaine prochaine en Norvège.

«C’était une bonne préparation, a-t-il signalé. En faisant les Grands Prix, on voit comment les courses se développent dans le style européen. Et c’est motivant, car on constate où nous en sommes dans notre progression et ce qu’il faut faire pour essayer d’atteindre ce niveau», a indiqué Soucy.

De retour avec Silber Pro en 2018

Champion canadien sur route U23 (et bon deuxième toutes catégories), Marc-Antoine Soucy a par ailleurs confirmé, pour la saison 2018, son retour avec la formation Silber Pro Cycling, dont l’une des missions est de développer des coureurs pour les équipes nationales.

Rappelons que l’Abitibien, l’un des beaux espoirs au Canada, est passé de Garneau-Québecor à Silber en juillet dernier. «Le support que nous avons dans cette équipe m’a incité à retourner avec Silber l’an prochain, a souligné Soucy. Les dirigeants de Silber nous développent et nous donnent l’occasion de participer à plus de grosses courses.»