Les Foreurs repartent à zéro pour les séries


Publié le 19 mars 2017

Les Foreurs de Val-d'Or et les Cataractes de Shawinigan croiseront le fer à partir de vendredi soir à Shawinigan pour le premier match de la série.

©TC-Média-Simon Dessureault

Les Foreurs de Val-d'Or préfèrent d'abord et avant tout se concentrer sur les séries éliminatoires avant d'élaborer un premier bilan de la saison régulière.

Les Foreurs terminent donc la saison régulière au 14e rang du classement général avec un dossier de 28-35-3-2. Avec une récolte de 61 points, ils finissent avec un taux d'efficacité de .449.

Les départs de François Beauchemin (55 pts en 39 matchs), Julien Gauthier (27 pts en 23 matchs) et du défenseur Olivier Galipeau (31 pts en 39 matchs) en janvier ont changé les données.

«Ça été un changement d'identité et ces décisions ont été prises pour le futur de l'organisation, a rappelé Mario Durocher. Mais là, on est à l'instant présent et on a beaucoup gagné en confiance dans la dernière semaine.»

Sur la route

Les Foreurs ont compilé une fiche de 19-12-2-1 à domicile et 9-23-1-1 à l'étranger cette saison. «Nos performances à l'étranger ont été notre point faible en deuxième moitié de saison, a admis Durocher. Mais on a été capables d'enlever l'incertitude dans la tête des gars en allant chercher deux victoires sur la route dans la dernière semaine.» Le mois de janvier a cependant été positif avec un dossier de 6-4 pour les Foreurs, a ajouté l'entraîneur-chef.

Au niveau des unités spéciales, les Foreurs terminent en 15e position en avantage numérique avec 50 buts en 276 occasions (18,1%). Ils sont bons derniers (18e) en désavantage numérique avec 89 buts alloués en 308 infériorités numériques (71,1%).

En défensive, les vétérans Jason Bell et David Henley ont obtenu 20 et 21 points. Le défenseur de 17 ans David Noël a inscrit 18 points en 29 rencontres.

«David Noël a été une révélation et son acquisition a été bonne pour nous immédiatement et pour le futur, a mentionné Mario Durocher. Il est mobile et il utilise son puissant lancer plus souvent maintenant.»

Surprendre

David Henley, le capitaine des Foreurs, a également les yeux rivés sur les séries. «On a eu une saison très différente de celle de l'an passé (4e au classement), mais on a rien à perdre et on peut surprendre en série», a déclaré Henley.

La confiance des joueurs est aussi élevée en ce moment avec deux victoires dans les trois derniers matchs, selon le vétéran des Foreurs. «On voulait jouer contre Shawinigan en série parce qu'on les battu deux fois cette saison, a ajouté Henley. On voulait leur démontrer que ça ne sera pas facile pour eux dans la première ronde.»

Shawinigan

Les Foreurs ont en effet battu les Cataractes dans les deux derniers duels. Ils ont gagné 3-2 en prolongation à Val-d'Or le 15 janvier et 2-1 en tirs de barrage samedi. Les Cataractes avaient cependant remporté les deux premiers affrontements (7-1 le 9 octobre à Shawinigan) et (5-1 le 9 décembre à Val-d'Or).

«On n'a pas le choix de les respecter parce qu'ils ont un punch évident à l'attaque, a souligné le pilote des Foreurs. Mais il faut y croire en séries éliminatoires parce qu'on a tous 0 point au classement.»

Les Foreurs n'auront pas le choix de bien jouer défensivement s'ils veulent avoir une chance, selon Durocher.

«Toutes les facettes du jeu vont être importantes, mais il va falloir commencer par ne trop accorder de retour de lancers, a détaillé Durocher. Les performances d'Étienne (Montpetit) peuvent également mettre tout le monde en confiance.»

Duel de gardiens

Cette série mettra en vedette deux des meilleurs gardiens du circuit Courteau. Mikhail Denisov des Cataractes a terminé au premier rang pour les victoires (31), au deuxième pour la moyenne de buts alloués chez les gardiens numéro un (2,45) et en deuxième position pour le taux d'efficacité (.909). Étienne Montpetit a de son côté un taux d'efficacité identique à celui de Denisov (.909). Seul Callum Booth (.911) des Sea Dogs de Saint John a un meilleur pourcentage d'arrêts que Montpetit et Denisov.

«On n'a pas vu Denisov dans nos deux derniers matchs contre eux, mais on va prendre le temps de l'étudier avec les gars cette semaine», a expliqué Durocher.

Les cas de Mathieu Nadeau, Ivan Kozlov et Jason Bell (absent vendredi et samedi) demeurent incertains.

«Ils vont avoir des traitements chaque jour, mais il n'y a rien de

garanti, a avoué l'entraîneur-chef. On espère qu'ils seront prêts à temps.»

Comparatifs

Au chapitre des autres statistiques, Shawinigan a terminé au 6e rang pour les buts marqués avec 258, soit 48 de plus que Val-d'Or (14e rang). Les Foreurs sont 16e en ce qui a trait aux buts alloués avec 265. Shawinigan a pris le 4e rang avec 184.

Du côté des unités spéciales, les Cataractes ont pris le 4e rang en supériorité numérique (23,2%) tandis que Val-d'Or est 15e avec un taux de 18,1%. En désavantage numérique, Shawinigan termine 2e avec 83% de réussite et les Foreurs sont bons derniers à 71,1%.

«Les unités spéciales peuvent faire la différence, a aussi mentionné Durocher. Il faut qu'on gagne à ce chapitre sinon on va être dans le trouble.»

Prédiction

Étienne Montpetit pourrait voler un match à domicile si tous les joueurs des Foreurs sont en poste. Le retour au jeu d'Ivan Kozlov (32 pts en 53 matchs)  et Mathieu Nadeau (42 pts en 47 matchs) est nécessaire. Val-d'Or a été dominé 41-21 au chapitre des tirs au but samedi à Shawinigan, alors que Samuel Girard, Mikhail Denisov, Dennis Yan, Samuel Blier et Mathieu Olivier étaient en congé. Dennis Yan a été le troisième meilleur buteur (46 buts) dans la LHJMQ à égalité avec Vitalii Abramov des Olympiques de Gatineau. Samuel Girard a de son côté été le défenseur qui a récolté le plus d'assistances cette saison dans la LHJMQ avec 66.

Shawinigan en 5.