Sections

Leucan lance son 18e Défi têtes rasées


Publié le 11 avril 2018

Le secteur d'Amos sera représenté par la famille Brisebois-Bouchard.

La filière de l'Abitibi-Témiscamingue de Leucan a lancé ce mercredi le 18e Défi têtes rasées visant à amasser des fonds afin d'offrir des services aux familles d'enfants atteints par le cancer.

Au total, quatre sites de rasage officiels seront disponibles pour les contributeurs: Les Promenades du Cuivre de Rouyn-Noranda (6 mai), le Carrefour La Sarre (27 mai), le Carrefour du Nord-Ouest de Val-d'Or (3 juin) et à la Fête d'enfants Amos Toyota (10 juin). Chaque ville sera aussi représentée par une famille porte-parole, soit la famille Bouchard-Brisebois pour Amos, celle des Morel pour Val-d'Or et la famille Parent de Rouyn-Noranda.

Faire mieux que l'an dernier

Pour 2018, l'organisme souhaite amasser 120 000 $. Un objectif réalisable selon la chargée de projet, Tania Sauvageau, puisque la récolte avait été de 117 000 $ l'an dernier.

Selon cette dernière, l'objectif est de trouver des nouveaux moyens d'amener plus de monde à participer, car le montant est en baisse d'année en année.

«C'est un défi qui en est à sa 18e édition. On constate peu à peu que le mouvement commence à perdre de la vitesse. C'est vraiment la grosse difficulté qu'on fait face chaque année. Il y a cinq ans, on avait totalisé 202 471 $», a révélé M. Sauvageau

La collaboration de tous

La présidence d'honneur du défi en Abitibi-Témiscamingue sera assurée par Yannick Dupont et Dave Rancourt, copropriétaires de LMS Industrie. Pour Tania Sauvageau, l'implication des entreprises est un facteur déterminant au succès de la récolte.

«On considère avoir beaucoup de chance d'avoir des gens impliqués comme Yannick et Dave à ce titre. S'ils peuvent se servir de leur statut pour faire avancer la cause, c'est une bonne nouvelle», a poursuivi la chargée de projet.

Celle-ci espère convaincre les entreprises de se rassembler pour amasser 25 000 $, ainsi que les jeunes de la région pour un total de 10 000 $.