Sections

Quand la peinture et la littérature unissent les générations


Publié le 12 juin 2018

Les bénévoles qui ont pris part à ce projet sont Francine Veillette-Plante, Céline Gaudet, Gilles Plante, Marie-Marthe Morin, Charlène Dufour, Kately Rubens Charles, Carmen Boucher et Denise Maurais.

©Photo gracieuseté

ÉDUCATION. De janvier à mai dernier, une classe d'élèves de deuxième année à l'école Saint-Sauveur de Val-d'Or a reçu la visite de l'artiste-peintre Gilles Plante ainsi que de sept bénévoles pour participer à des ateliers sur la lecture et la peinture.

Gilles Plante n'est pas inconnu à l'école primaire Saint-Sauveur. L'artiste se rend en effet dans l'établissement d'enseignement à raison de deux fois par an depuis plusieurs années pour transmettre sa passion des arts aux jeunes. Toutefois, cette année, sa conjointe Francine Veillette-Plante avait une idée bien plus grande en tête.

«J'avais entendu parler du programme ‘’Lire et faire lire’’, se souvient Mme Veillette-Plante. Ça consiste à ce que des personnes âgées lisent des livres à des jeunes, mais je ne comprenais pas. Ce n'est pas nous qui avons besoin de lire: ce sont les jeunes! Nous avons décidé de lancer l'inverse de cette activité.»

Ainsi, le couple, accompagné de six autres bénévoles, s’est rendu une fois par semaine dans la classe de deuxième année de l'enseignante Chantal Fiset. Pendant 30 minutes, un bénévole était jumelé à un étudiant qui devait lire une histoire. Ensuite, une rotation se faisait et un nouvel élève se joignait à un bénévole.

«Dès qu'on arrivait dans la classe, les jeunes venaient nous voir en courant pour nous coller, signale Gilles Plante. C'était si beau à voir! De beaux liens se sont créés.»

De plus, le projet semble avoir eu de belles retombées pour ces enfants. «L'enseignante nous a dit que tous les élèves ont réussi leur examen de lecture sans recevoir la moindre aide», souligne Francine Veillette-Plante, elle-même une enseignante à la retraite.

Peinture

En plus du volet littérature, les élèves ont pris des leçons de peinture avec M. Plante. Chacun devait peindre un bouffon avec les conseils de l'artiste.

Pour conclure le tout, un grand vernissage s'est tenu le 29 mai à la salle des Insolents de la bibliothèque municipale de Val-d'Or. Les bénévoles ont accroché chaque dessin au mur en plus de préparer plusieurs surprises aux enfants.

«Nous avons demandé à l'un de nos amis qui enseigne à l'école Le Tremplin pour que ses étudiants fabriquent trois trophées pour nos élèves lors du vernissage», précise Francine Veillette-Plante.

En plus de ces trois prix, qui ont été remis aux meilleurs dessinateurs du groupe, chaque élève est reparti du vernissage avec une bande dessinée de la collection personnelle de Mme Veillette-Plante, d'un certificat de participation et d'un signet personnalisé fabriqué par l'une des bénévoles.

Une suite?

Gilles Plante et Francine Veillette-Plante espèrent énormément que leur projet pourra reprendre vie en 2019. «Ç’a tellement amené de plaisir aux jeunes et pour nous aussi, les bénévoles», affirme M. Plante.