Sections

Sébastien D'Astous parle d'économie en fin de campagne


Publié le 1 novembre 2017

Sébastien D'Astous

©TC Média - Martin Guindon

Alors que la campagne électorale tire à sa fin à Amos, le maire sortant Sébastien D'Astous parle d'économie. Parc industriel, centre de transbordement intermodal et développement entrepreneurial sont au cœur de ses projets.

«L'avantage avec un mandat de quatre ans au lieu de deux ans et demi, c'est qu'on peut planifier des projets de plus grande envergure», précise d'entrée de jeu celui qui a été élu à la mairie en février 2015.

Selon lui, la Ville d'Amos doit poursuivre le développement d'un nouveau parc industriel dans le secteur situé en face de l'usine de papier journal Résolu. «C'est prévu au plan triennal des immobilisations. Nous avons certaines infrastructures à préparer, puis il faut trouver des preneurs pour les terrains en attirant de nouvelles entreprises et développer ces terrains. On est prêts», assure-t-il.

Transbordement et entrepreneuriat

Sébastien D'Astous croit aussi qu'Amos doit se doter d'un centre de transbordement intermodal, un projet qu'il faudra réaliser avec le CN et des partenaires privés. «On manque de camionneurs, alors l'idée c'est d'améliorer notre capacité de recevoir et d'expédier des marchandises par le chemin de fer. Puis, des camions pourraient être utilisés localement pour la réception et l'expédition de marchandises», précise le maire sortant, qui a déjà amorcé des discussions avec Eska dans ce dossier.

L'autre projet du candidat à la mairie, c'est la mise en place d'un complexe de développement entrepreneurial qui pourrait regrouper les acteurs du développement économique ainsi que les entreprises en démarrage. «Je souhaite développer davantage d'entrepreneurs chez nous pour le rétention de nos jeunes et le développement de notre économie. Le complexe pourrait comprendre un incubateur industriel, des salles de coworking, etc. Et on pourrait y intégrer les acteurs du développement économique. Je veux consolider ce qu'on fait déjà très bien», explique-t-il.

Gérer la dette

Au cours de sa campagne sur le terrain, Sébastien D'Astous entend aussi beaucoup parler de la dette, qui préoccupe plusieurs citoyens avec tous les investissements majeurs réalisés au cours des dernières années à Amos. Il insiste que celle-ci est gérée de manière responsable.

«Oui, la dette va augmenter avec tous les investissements qu'on a réalisés. Ces investissements ont été faits en suivant notre plan triennal, en maximisant les subventions et en impliquant des entreprises privées. C'est ce qui nous a d'ailleurs permis de ne pas augmenter les taxes au cours des deux dernières années. Et j'ai la ferme volonté de les geler à nouveau l'an prochain, ce qu'on peut se permettre en créant de la richesse plus rapidement qu'on augmente les dépenses», assure-t-il.

Il souhaite d'ailleurs maintenir les crédits de taxes et programmes de soutien financier pour stimuler le développement. «Il faut aussi être attractifs, attirer des commerçants et des citoyens», fait-il valoir.

Informer la population

Le maire sortant souhaite aussi réagir à certains commentaires à l'effet que le conseil municipal n'est pas assez proactif dans ses communications avec les citoyens. «Pourtant, on a fait beaucoup à ce niveau au cours des dernières années. La Ville a refait son site internet, développé une application mobile et mis en place plusieurs pages Facebook, dont celle du maire sur laquelle vous pouvez toujours me joindre», insiste-t-il.