Sections

Le maire D'Astous distribue ses responsabilités


Publié le 5 décembre 2017

Les conseillers Pierre Deshaies, Yvon Leduc, Micheline Godbout, Nathalie Michaud, Martin Roy et Mario Brunet entourent le maire Sébastien D'Astous.

©gracieuseté

MUNICIPAL. Dans la foulée des élections du 5 novembre, le maire Sébastien D'Astous a distribué les différentes responsabilités aux membres du conseil, lors de la séance du 4 décembre.

Tout comme en 2015, le maire D'Astous a rencontré chacun des membres du conseil afin de voir avec eux leurs champs d'intérêt et s'assurer de distribuer les responsabilités aux bonnes personnes. Les gens des différents secteurs d'activités devraient pour la plupart retrouver les mêmes interlocuteurs, puisque peu de changements ont été apportés aux responsabilités des conseillers sortants.

D'abord, le maire a conservé la responsabilité du développement économique, en plus des relations avec les instances provinciales (UMQ), régionales (Caucus des cités régionales) et locales (MRC Abitibi, Urgence Amos-région) ainsi que les relations avec les Autochtones (Algonquins, Cris, Inuits). Il siégera aussi à différents comités de la Ville (finances, travaux, sécurité civile, sécurité publique).

Communautaire et ruralité

Pour sa part, Yvon Leduc conserve le développement communautaire et social. Le maire a ajouté le sport et le plein air à ses responsabilités. Celles-ci appartenaient à Robert Julien dans l'ancien conseil. Il siégera notamment au conseil du Mont-Vidéo. Il demeure à la Corporation de l'enseignement et de la formation et à la forêt récréative. Il aura aussi le privilège d'agir comme maire suppléant pour les quatre premiers mois du mandat.

Martin Roy conserve pour sa part la ruralité et l'environnement, responsabilités auxquelles on a ajouté le transport et les infrastructures. L'agriculteur demeure au comité consultatif agricole et au service forêt de la MRC Abitibi, en plus de continuer de siéger aux associations des propriétaires des lacs Arthur et Beauchamp. Il représentera la Ville à la Société de l'eau souterraine (SESAT). De plus, il représentera la Ville à la table des conseillers de comté de la MRC Abitibi puisque M. D'Astous en est le préfet.

Commerce et urbanisme

Aucune surprise dans le cas de Nathalie Michaud, qui hérite des responsabilités du commerce et de la qualité de vie. La femme d'affaires verra aux relations avec les commerçants, un mandat qui prendra toute son importance avec les importants travaux de réfection prévus en 2018 et 2019 sur la 1re Avenue. Elle verra au développement touristique, et siègera à l'Office municipal d'habitation et au comité de revitalisation.

Pierre Deshaies, qui avait exprimé des opinions en matière d'urbanisme, s'est vu confier le développement urbanistique, la sécurité, le transport et les infrastructures. Les travaux, la circulation, les voies actives, les parcs et espaces verts seront sous sa responsabilité. Il siégera au conseil du Tour de l'Abitibi, au comité de sécurité publique de la MRC Abitibi et au comité de revitalisation.

Culture et famille

Pour sa part, Mario Brunet conserve la responsabilité de l'art, de la culture et du patrimoine. Le maire lui confie de plus les finances municipales. Il verra notamment au développement du logement social, lui qui représentera aussi à la Ville à l'Office municipal d'habitation. Il sera des comités des finances et de toponymie et de la Commission des arts et de la culture.

Micheline Godbout demeure responsable de la famille et du milieu de vie. La politique familiale, la condition féminine et le transport adapté seront sous sa responsabilité. Elle siégera aussi au comité de sécurité publique et verra aux parcs et espaces verts avec son collègue Pierre Deshaies.