Sections

Du réconfort pour les femmes atteintes du cancer du sein

Les z'Elles s'associent à Scaro et Bijouterie Rich'Or


Publié le 15 mai 2018

Dans l'ordre: Caroline Arbour (Scaro), Sylvie-Anne Pelletier, Lynda Guénette, Caroline Forcier, Amélie et Alain Richard ainsi que Sylvie Lefebvre.

©L'Écho abitibien/Le Citoyen - Martin Guindon

SOLIDARITÉ. Avec la complicité de Scaro et de la bijouterie Rich'Or, la Traversée des z'Elles profitera aussi dorénavant directement aux femmes de la région qui luttent contre un cancer du sein.

Les organisatrices de la randonnée-bénéfice annuelle au profit de la Fondation du cancer du sein cherchaient un moyen d'offrir une aide directe aux femmes de la région atteintes d'un cancer du sein, qu'on estime à environ 130 par année.

«Sylvie (Lefebvre) a approché Caroline Arbour de Scaro parce qu'elle voulait faire concevoir un bijou pour remettre aux femmes qui roulent avec nous depuis la 1re édition. De fil en aiguille, on a monté ce projet au cours de la dernière année», a expliqué Lynda Guénette, cofondatrice de la Traversée des z'Elles, lors du lancement le 15 mai.

«Je voulais offrir un petit quelque chose aux participantes qui ont été avec nous pour les cinq éditions. J'ai vu les yeux de Caroline briller, elle m'a dit: oui, j'embarque! Puis, c'est elle qui a offert d'en produire un plus grand nombre et de les utiliser pour qu'il reste des sous pour ces femmes dans la région», a renchéri l'autre cofondatrice, Sylvie Lefebvre.

Le bijou conçu par Caroline Arbour.
L'Écho abitibien/Le Citoyen - Martin Guindon

Un bijou inspiré

La joaillière amossoise a donc conçu un pendentif en argent représentant une aile et orné d'une perle d'eau douce (qui peut être de couleur blanche, rose ou peacock). Il vient avec une chaîne en argent plaqué de rhodium pour l'empêcher de ternir. Le bijou est aussi disponible en or sur demande.

«Mon objectif était simple, j'avais envie de faire une différence. Le cancer du sein touche beaucoup de gens. Je suis une femme, j'ai une fille et une maman. On est entourées de femmes extraordinaires. Je me suis donc inspirée d'une cliente et amie, Sylvie-Anne (Pelletier); son courage m'a donné beaucoup de force. Ce que j'ai, ce n'est pas de l'argent, mais un talent pour exprimer des choses à travers un bijou», a fait valoir Caroline Arbour, qui suggère aux entreprises de l'offrir en cadeau à leurs employés.

«Je suis très émue. Au-delà des mots, tout ce que je peux dire, c'est merci. Cette aide concrète apportera un petit plus de douceur aux femmes», a déclaré Sylvie-Anne Pelletier, que l'on peut voir sur l'affiche promotionnelle grâce au photographe Christian Leduc, de Rouyn-Noranda.

Lynda Guénette montre ici à quoi pourrait ressembler le panier de réconfort.
L'Écho abitibien/Le Citoyen - Martin Guindon

Un panier de réconfort

L'idée qui a été retenue, c'est de concevoir des paniers de réconfort pour les femmes atteintes d'un cancer du sein. D'une valeur de plus de 300 $, ces paniers comprendront de petites attentions pour aider ces femmes et leur famille à traverser cette épreuve. Pour les constituer, la Traversée des z'Elles sollicitera différents partenaires dans chaque ville de la région. Ils pourraient être disponibles à l'automne aux femmes qui en feront la demande.

Partenaire de la Traversée des z'Elles depuis la première édition, la Bijouterie Rich'Or vendra le bijou au coût de 80 $, dont 20 $ iront au projet des paniers de réconfort. Il est même possible de le commander via son site internet (bijouterierichor.com).

«Nous sommes très heureux de nous impliquer dans ce projet, ma fille Amélie et moi. C'est un projet qui nous tient beaucoup à cœur. Les gens qui sont dans la maladie manquent souvent de support», a déclaré le propriétaire Alain Richard, dont l'épouse est décédée du cancer du sein il y a 15 ans.

 

Plus de 90 000 $ en quatre ans

La Traversée des z'Elles a vu le jour en 2014. Sylvie Lefebvre et Lynda Guénette ont initié cette randonnée de femmes à motocyclette après avoir participé à une activité similaire l'année précédente à l'extérieur de la région. Déjà 72 des 80 places pour la 5e édition sont réservées pour cet été. Elles organisent aussi la Traversée des z'Elles blanches en motoneige depuis trois ans. À ce jour, plus de 90 000 $ ont été amassés dans la région au profit de la Fondation du cancer du sein.