Sections

Un citoyen s'en serait pris à des employés municipaux


Publié le 9 janvier 2018

L'incident serait survenu durant les opérations de déneigement, mais de nuit.

©L'Écho abitibien/Le Citoyen - Archives

FAITS DIVERS. Radio Boréale a révélé le 9 janvier qu'un individu s'en serait pris à deux employés de la Ville d'Amos lors d'une opération de déneigement.

L'événement serait survenu en décembre dernier, a confirmé le directeur général de la Ville, Guy Nolet.

C'est inacceptable et même si c'est un événement isolé, c'en est un de trop

Guy Nolet

«C'était pendant une opération de déneigement de nuit. Un citoyen est allé disons exprimer son mécontentement auprès de l'opérateur de machinerie lourde, qui a fait venir son contremaître. S'en est suivi une altercation et l'un des employés, en état de choc, s'est rendu à l'hôpital. Il y a eu une plainte de déposée à la Sûreté du Québec et on attend de voir si des accusations de voies de fait seront déposées par les procureurs de la Couronne», a indiqué M. Nolet.

Ce dernier déplore la situation et assure que la Ville apportera tout son soutien à ses employés dans ce dossier ou tout autre dossier de semblable nature.

«C'est quand même bizarre qu'encore aujourd'hui, on règle des choses avec la violence, qu'elle soit physique ou verbale. On ne tolère pas ça. Ce n'est pas parce que les gens paient des taxes qu'ils peuvent traiter ainsi nos employés. Nos employés sont payés pour une prestation de service», a rappelé Guy Nolet.

À la Sûreté du Québec, on n'a pu confirmer s'il y avait une enquête en cours dans cette affaire. «On ne commente jamais dans de telles situations», a fait savoir la sergente Marie-Josée Ouellet.