Sections

16 accusations à caractère sexuel contre un sexagénaire

Maurice Nadeau aurait fait deux victimes


Publié le 29 novembre 2017

Maurice Nadeau a été arrêté le 28 novembre et a comparu le lendemain. Les faits qui lui sont reprochés se seraient échelonnés sur un peu plus de 13 ans.

©TC Media - Archives/Patrick Rodrigue

Un Rouynorandien âgé de 63 ans devra faire face à la justice pour pas moins de 16 chefs d’accusation à caractère sexuel sur deux victimes d’âge mineur. Celles-ci étaient âgées de moins de 14 ans au début des faits.

Représenté par Me Claude Bédard, Maurice Nadeau a été arrêté le 28 novembre sur son lieu de travail. Il a comparu devant une juge de paix le lendemain après-midi, au Palais de justice de Rouyn-Noranda.

Dans le cas de la première victime, Nadeau est accusé de trois chefs de contacts sexuels et de trois chefs d’incitation à des contacts sexuels pour des gestes qui auraient été commis entre le 24 août 2003 et le 23 août 2011. Il est également accusé d’avoir, entre le 24 août 2005 et le 23 août 2011, agressé sexuellement la victime.

En ce qui concerne la deuxième victime, deux chefs de contacts sexuels et deux chefs d’incitation à des contacts sexuels ont été déposés contre Nadeau. Les faits se seraient produits entre le 1er octobre 2005 et le 30 septembre 2011. Entre le 1er octobre 2009 et le 30 septembre 2010, il aurait aussi agressé sexuellement la victime.

Enfin, quatre chefs d’exhibitionnisme à l’endroit des deux victimes ont été déposés contre Nadeau pour des faits qui se seraient produits entre le 15 avril 2011 et le 30 décembre 2016.

Libéré sous conditions

La procureure de la Couronne, Me Émilie Larose, ne s’est pas opposée à sa remise en liberté. Nadeau devra cependant se plier à de nombreuses conditions, parmi lesquelles n’avoir aucun contact de quelque manière que ce soit avec des enfants âgés de moins de 16 ans, sauf en présence d’un adulte. Il lui est également interdit d’entrer en contact avec les victimes ou leurs proches et d’en faire référence sur les réseaux sociaux.

Nadeau reviendra devant le tribunal le 4 décembre pour la suite des procédures.