Sections

Procès Therrien: déjà à l’étape des plaidoiries


Publié le 29 janvier 2018

La preuve des deux parties est maintenant complétée au procès pour meurtres de Pascal Therrien.

©Photo – Archives

Les choses avancent assez rondement au procès de Pascal Therrien, accusé des meurtres prémédités de Bruce Béland et d’Isabelle Lehouiller.

La défense et la Couronne ayant complété leur preuve, le procès – qui devait durer huit semaines – en est déjà rendu à l’étape des plaidoiries des avocats des deux parties, prévues mercredi au palais de justice de Val-d’Or.

Le juge Richard Grenier, de la Cour supérieure, compte donner ses instructions au jury lundi prochain (le 5 février). Le jury composé de sept hommes et cinq femmes sera ensuite séquestré afin de délibérer et décider du sort de Therrien, 50 ans.

Lors du jour 6 du procès, lundi matin, la défense prévoyait faire entendre par visio-conférence un dernier témoin, qui se trouve à Waskaganish, avant de se raviser. «La défense a estimé que ce témoin n’aurait rien apporté au débat, a expliqué le juge Grenier au jury.

«Nous avançons quand même bien, les avocats n’ont fait que leur travail, tous ont travaillé dans la sérénité et l’harmonie», a ajouté le magistrat avant de donner congé au jury jusqu’aux plaidoiries.

17 témoins

Le jour 6 du procès s’est poursuivi avec des discussions sur les directives à donner au jury et sur les différentes possibilités de verdict entre le juge Grenier, l’avocat de la défense, Me Rodrigue Beauchesne, ainsi que les procureurs de la Couronne, Me Véronic Picard et Me Jacques Dagenais. On ne peut rapporter la teneur de ces discussions puisqu’elles se déroulaient en l’absence du jury.

Rappelons que le procès Therrien a débuté le 17 janvier, soit cinq jours plus tôt que prévu, procès au cours duquel 17 personnes ont été appelées à la barre des témoins. Le dernier témoignage entendu aura été celui de l’accusé, qui a nié le 24 janvier avoir assassiné Bruce Béland en 2007 et Isabelle Lehouiller en 2015, affirmant que ce sont plutôt Johnny Coutu et Gaétan Bélair qui ont commis ces meurtres.