Sections

Trois Amossois pédaleront aux Mondiaux sur route


Publié le 6 septembre 2017

Karol-Ann Canuel se spécialise dans le contre-la-montre, dont elle est la championne canadienne en titre.

©© Pasquale Stalteri Photography

Ce ne sont pas un, ni deux mais bien trois Amossois qui prendront part aux Championnats du monde de cyclisme sur route à Bergen, en Norvège, du 16 au 24 septembre.

Cyclisme Canada a annoncé le 6 septembre la sélection du junior Charles-Étienne Chrétien, du coureur U23 Marc-Antoine Soucy et de la cycliste Élite Karol-Ann Canuel sur l'équipe nationale qui participera aux Mondiaux.

Bergen offrira cette année un climat beaucoup moins extrême que le Qatar et ses 40 degrés l'an dernier. Précédé dans certains cas par une boucle de 40 km, le parcours retenu est un circuit routier de 19,1 km qui sera emprunté un nombre variable de fois selon la catégorie et comportant une ascension de 1,5 km avec un dénivelé de 6,4 %. Le contre-la-montre individuel aura lieu en zone urbaine.

Un titre à défendre

Karol-Ann Canuel, dont c'est la 6e participation consécutive, défendra d'abord son titre mondial au contre-la-montre par équipe (42,5 km, 17 septembre) avec Boels-Dolmans. L'athlète de 29 ans a remporté l'épreuve lors des trois dernières années. «Mon principal objectif, c'est de gagner le contre-la-montre avec mon équipe», convient-elle d'emblée.

L'olympienne s'alignera ensuite avec l'équipe canadienne pour le contre-la-montre individuel (21,1 km, 19 septembre), dont elle est la championne canadienne en titre, et la course sur route (152,8 km, 23 septembre). «Pour le contre-la-montre, je vais voir comment je me sens après celui par équipe, mais c'est sûr que j'aimerais avoir un bon résultat. Et pour la course sur route, on va voir lorsque tout le monde sera ensemble. Je n'ai pas vu les parcours, mais je crois qu'ils sont difficiles et très techniques», souligne celle qui doit se rendre en Norvège cette semaine pour terminer sa préparation.

L'an dernier, l'Amossoise d'origine a terminé au 19e rang au contre-la-montre individuel et en 71e place à la course sur route.

Charles-Étienne Chrétien arbore son maillot de champion canadien junior sur route.
gracieuseté – Vincent Drouin/VéloGazette.ca

Chrétien veut performer

Champion canadien sur route et vice-champion au contre-la-montre et au critérium, Charles-Étienne Chrétien s'attendait à cette deuxième sélection pour les championnats du monde, lui qui a participé à ceux du Qatar l'an dernier à sa première année junior. Il prendra part au contre-la-montre individuel (21,1 km, 19 septembre), puis à la course sur route (135,5 km, 24 septembre).

«Je suis très content d'y retourner. Cette fois-ci, mon objectif n'est pas seulement de participer, mais de performer aux championnats du monde. Je n'ai pas d'objectif précis pour le contre-la-montre, mais je veux vraiment bien faire à la course sur route. C'est un circuit avec une bonne bosse. C'est un climat qui ressemble aussi à celui qu'on a ici, alors ça devrait être plus facile de m'adapter que l'an dernier au Qatar», souligne le cycliste de 18 ans, qui n'avait pas été en mesure de terminer la course en 2016.

Marc-Antoine Soucy, champion canadien U23 sur route.
tirée de Facebook/Garneau-Québecor

Une première pour Soucy

Pour sa part, Marc-Antoine Soucy en sera à sa première participation aux Championnats du monde. L'athlète de 22 ans, qui ne fera que la course sur route (191 km, 22 septembre), réalise ainsi son principal objectif de la saison.

«En fait, mon gros objectif était d'abord de performer et la sélection sur l'équipe canadienne allait venir de soi, précise le champion canadien U23 sur route. Maintenant, ce que je vise là-bas, c'est de faire le mieux que je peux. C'est une course d'un jour, alors tout peut arriver. Le fait de rejoindre l'équipe Silber Pro en cours de saison m'a aidé en ajoutant des grosses courses à mon calendrier. Ma participation aux Grands Prix cyclistes de Québec et de Montréal constitue une bonne préparation finale avant les Mondiaux.»