Sections

Maxence Guénette fait déjà tourner les têtes


Publié le 22 octobre 2017

Maxence Guénette commence déjà à faire sa marque avec les Foreurs.

©TC-Média-Simon Dessureault

Le jeune défenseur de 16 ans des Foreurs Maxence Guénette impressionne déjà Mario Durocher et les bonzes de Hockey Canada.

Le choix de première ronde (5e au total) des Foreurs en juin a d'ailleurs reçu une invitation d'Équipe Canada au Défi mondial des moins de 17 ans, qui se tiendra au début du mois de novembre en Colombie-Britannique.

«C'est un grand honneur de représenter son pays dans un championnat mondial junior, a affirmé le jeune défenseur de 6 pieds et 167 livres. Je devrai jouer mon meilleur hockey et j'espère avoir le plus de minutes de jeu possible. J'espère aussi acquérir une bonne expérience.»

Guénette fait donc partie des 66 joueurs du Canada avec son coéquipier gardien Jonathan Lemieux. Les hockeyeurs seront divisés en trois équipes.

Potentiel professionnel

Mario Durocher, l'entraîneur-chef des Foreurs, a de son côté affirmé que Guénette a déjà gagné sa place parmi les 4 premiers défenseurs de l'équipe. «Il est intelligent, il a une belle présence et sa tête est toujours haute lorsqu'il se déplace sur la glace, a expliqué Durocher. C'est un bon patineur dans les deux sens de la patinoire et il a un potentiel professionnel.»

Le principal intéressé considère d'ailleurs qu'il s'adapte déjà assez bien au calibre de la LHJMQ. «J'ai quand même pas mal de temps de glace pour un 16 ans et je dois profiter de toutes les minutes de jeu qu'on me donne, a mentionné Guénette. Je ne me fixe pas d'objectifs au niveau des points, mais je veux avoir un différentiel de buts positif et être efficace dans ma zone.»

Maxence Guénette aime aussi jouer avec Médérick Racicot sur la deuxième paire défensive de l'équipe. «Il est très bon dans sa zone et il est capable d'appuyer l'attaque, a raconté Guénette. Il fait des bonnes passes et ça peut juste aller bien avec lui.»

Un scientifique?

En dehors du hockey, Maxence Guénette aime bien tout ce qui est relié à l'entraînement sportif et aux sciences. «J'aimerais devenir ingénieur un jour ou travailler dans le milieu de l'entraînement physique», a raconté celui qui terminera son secondaire V à la polyvalente Le Carrefour cette année.

La ville de Val-d'Or n'était pas non plus inconnue à celui qui est originaire de Saint-Jean-Chrysostome dans le secteur Lévis, alors qu'il est venu jouer ici dans les rangs bantams. L'adolescent a également de la parenté à Rouyn-Noranda.

Guénette a été le premier défenseur à être sélectionné au dernier repêchage de la LHJMQ. Il a récolté 4 buts et 12 passes pour 16 points en 40 matchs dans la Ligue midget AAA avec les Commandeurs de Lévis.