Sections

Un autre échange avant une autre défaite


Publié le 28 décembre 2017

Les Foreurs se sont inclinés 4-1 face au Phoenix de Sherbrooke au retour du congé de Noël, jeudi soir au Centre airCreebec.

©Photo Dominic Chamberland – L’Écho Abitibien/Le Citoyen

Quelques heures avant de s’incliner 4-1 face au Phoenix de Sherbrooke, jeudi soir au Centre airCreebec, les Foreurs étaient à nouveau passés au rayon des aubaines d’après Noël, cette fois pour mettre la main sur Tommy Cardinal.

L’organisation valdorienne a cédé un choix de 7e ronde en 2019 à Shawinigan pour obtenir ce robuste attaquant de 18 ans. Repêché en 3e ronde par les Cataractes en 2015, Cardinal avait inscrit un but, deux aides et 40 minutes de punition en 29 matchs cette saison, avant de s’amener chez les Foreurs.

En un an et demi au niveau junior majeur, l’athlète de 5’10’’ sur 200 livres revendique 9 points et 104 minutes de pénalité en 79 parties. Pas besoin d’un cours classique pour comprendre ce qu’il s’en vient faire à Val-d’Or. «Il possède un grand potentiel, il va nous amener de la combativité et protéger ses coéquipiers, non pas parce qu’on lui demande mais bien parce que ça fait partie de son ADN, a affirmé le directeur général hockey des Foreurs, Pascal Daoust.

«Des joueurs comme lui, il n’y en a pas des tonnes. Quand tu rencontres ce gars-là dans le coin, tu t’en souviens, a poursuivi Daoust. Il n’a qu’à être lui-même avec nous, en restant discipliné. Sa présence a pour but de procurer de l’espace, de la confiance et de l’énergie à l’équipe. Il donnera aussi un peu de répit à Henley (David) et Racicot (Médérick), qui devaient souvent prendre les bouchées doubles à cet égard (la robustesse)», a-t-il souligné.

«Hudgin, un très bon coéquipier»

Rappelons que mercredi, les Foreurs avaient payé le même prix dérisoire à Drummondville (un choix de 7e ronde en 2018) pour acquérir l’attaquant de 20 ans Nathan Hudgin, qui a récolté 21 buts, 42 points, 103 minutes de punition et un différentiel de +11 en un an et demi dans le circuit Courteau (84 matchs).

«Il possède de bonnes habiletés offensives, mais son rôle avait changé à Drummondville car cette équipe aligne plusieurs joueurs de talent en attaque, a indiqué Pascal Daoust. Comme il porte le sceau de Dominique Ducharme (entraîneur-chef des Voltigeurs et d’Équipe Canada junior), Hudgin affiche une rigueur au travail et un leadership dont la valeur va bien au-delà d’une feuille de pointage», a-t-il ajouté.

Pour Daoust, il ne fait aucun doute que l’athlète de Toronto remplacera plus qu’adéquatement Mathieu Nadeau comme joueur de 20 ans chez les Foreurs. «C’est un très bon coéquipier qui va bloquer des lancers et qui a conscience de sa défensive. Hudgin comprend qu’un partie de hockey se joue dans les trois zones», a-t-il signalé.

Du ciment dans les patins

Sur la glace, pour leur retour du congé de Noël, les Foreurs semblaient avoir du ciment dans les patins lors des deux premières périodes tellement ça allait vite pour eux contre le rapide Phoenix de Sherbrooke.

Dominés 26-10 au chapitre des lancers au cours des 40 premières minutes, les Valdoriens tiraient seulement de l’arrière 2-1 malgré tout grâce au brio de leur gardien Étienne Montpetit et ils ont connu une bonne troisième période sans toutefois réussir à égaler la marque, avant que Sherbrooke n’ajoute deux buts dans les dernières minutes (le 4e dans un filet désert) pour s’assurer de la victoire.

Pour les Foreurs, qui alignaient leurs trois nouvelles acquisitions (Karl Boudrias, Nathan Hudgin et Tommy Cardinal), il s’agissait d’une 9e défaite à leurs 10 dernières sorties, d’une 7e en temps régulier (fiche de 1-7-2). Ils tenteront de surprendre l’Armada de Blainville-Boisbriand, meneur au classement général, vendredi soir au Centre airCreebec.