Sections

Le chemin de croix des Foreurs se poursuit


Publié le 11 février 2018

Un très gros match attend les Foreurs face aux Sea Dogs de Saint John, vendredi prochain au Centre airCreebec.

©Photo – Archives

Le chemin de croix des Foreurs s’est poursuivi dans les derniers jours, ce qui vient relancer la course pour une participation aux séries éliminatoires.

Alignant une dizaine de recrues, dont cinq de 16 ans, la jeune équipe valdorienne a connu un voyage pour le moins ardu, encaissant trois corrections en autant de sorties, avec seulement deux buts marqués contre 20 accordés, pour voir sa série de défaites se prolonger à sept.

À court de ressources, les Foreurs ont amorcé ce périple en s’inclinant 7-1 à Victoriaville, mercredi soir. Si leur ancien gardien vedette Étienne Montpetit n’était pas en uniforme afin de soigner sa blessure subie le 27 janvier lors de son retour à Val-d’Or, Simon Lafrance (avec deux buts) et Vincent Lanoue (avec trois passes) se sont fait plaisir contre leur ex-équipe ce soir-là.

Dirigés par les entraîneurs-adjoints Yannick Dubé et Pascal Morency pendant que l’entraîneur-chef et directeur gérant Pascal Daoust était parti faire du dépistage, les Valdoriens ont ensuite subi un balayage lors de leur programme double à Rimouski, baissant pavillon 7-1 vendredi soir et 6-0 samedi.

La jeune sensation de 16 ans Alexis Lafrenière, 1er choix du repêchage 2017 de la LHJMQ, a marqué quatre fois au cours de la fin de semaine pour porter son total à 33 buts et 63 points en 47 matchs cette saison. De son côté, l’ancien Foreur Mathieu Nadeau a récolté deux aides dans ce programme double. Il revendique 23 points en 19 joutes avec l’Océanic.

Léthargie collective

Si les Foreurs ont salué le retour au jeu d’Ivan Kozlov, Nathan Cyr-Trottier et Karl Boudrias lors de ce voyage, ils étaient toujours privés de leurs deux meilleurs attaquants, Maxim Myziurin et Nicolas Ouellet, blessés. Jacob Gaucher et Emil Lessard-Aydin ont été rappelés des rangs midgets pour permettre à l’équipe de présenter un alignement complet.

Et ce qui n’aide en rien la cause des Foreurs, c’est que les quelques autres joueurs appelés à produire en offensive sont plongés dans une léthargie collective. Depuis leur rocambolesque défaite de 8-7 face aux Tigres, le 27 janvier au Centre airCreebec, ils ont marqué un grand total de quatre buts en six rencontres.

Match de quatre points

Vaincus neuf fois à leurs dix dernières sorties, les Foreurs (fiche de 18 victoires et 40 points en 53 matchs) occupent toujours la 16e position du classement général de la LHJMQ, la dernière qui donne accès aux séries, sauf qu’ils n’ont plus que quatre points d’avance sur Shawinigan et cinq sur Saint John.

Au beau milieu d’une séquence de huit parties sur dix à l’étranger, l’équipe valdorienne visitera les Huskies de Rouyn-Noranda mercredi soir, avant de disputer un véritable match de quatre points face aux Sea Dogs de Saint John, vendredi prochain au Centre airCreebec, pour ensuite recevoir les Islanders de Charlottetown le lendemain.