Soccer: bon départ pour les Astrelles

Jean-François Vachon jean-francois.vachon@tc.tc
Publié le 8 novembre 2016

Raphaëlle Lacroix a inscrit le but vainqueur dans le premier match des Astrelles.

©Gracieuseté

Les Astrelles du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue ont amorcé sa saison de soccer intérieur avec une victoire et un match nul.

«Nous sommes très satisfaites des quatre points que nous sommes allées chercher», a souligné Alexe Séguin-Carrier qui est de retour à la barre de la formation.

La saison risque d’être intéressante pour la formation féminine. «Je pense que, cette année, nous avons une équipe avec plus de profondeur. L’esprit de groupe sera encore très fort et chacune des filles comprend l’importance de son rôle. Nous savons déjà très bien défendre. Il faut toutefois augmenter nos capacités offensives», a indiqué l’entraîneure.

«Les premiers résultats laissent entrevoir une saison qui sera encore très serrée. Notre objectif demeure de terminer parmi les quatre premières équipes pour participer au championnat de fin de saison», a-t-elle ajouté.

Les premiers résultats laissent entrevoir une saison qui sera encore très serrée. Notre objectif demeure de terminer parmi les quatre premières équipes pour participer au championnat de fin de saison Alexe Séguin-Carrier

Lourde perte contre Valleyfield

Les Astrelles ont peut-être remporté leur match 1 à 0 contre le Noir et Or du cégep de Valleyfield, mais ils ont perdu les services d’une de leurs attaquantes, Catherine Fontaine. «Elle sera malheureusement absente en raison d’une fracture et d’une déchirure à la cheville. Elle devait être opérée en début de semaine», a indiqué Alexe Séguin-Carrier.

Sur le plan collectif, l’équipe a disputé une solide première rencontre. Raphaëlle Lacroix (1er) a inscrit le seul but lors de la deuxième demie. «Nous sentions que les filles étaient prêtes et confiantes. Ça se reflétait dans leur jeu», a souligné l’entraîneure.

Un match nul in extremis

Face à Marie-Victorin, Évelyne Perron-Gagnon (1er) a inscrit le but égalisateur alors qu’il ne restait que des secondes à faire au match. «Notre match était un peu moins solide, mais il faut dire que nos adversaires ont mis beaucoup de pression sur notre défensive. Elles étaient aussi plus techniques et mieux organisées. Les filles ont démontré beaucoup de caractère après le but de Marie-Victorin», a exposé Alexe Séguin-Carrier.