Sections

Les Astrelles trébuchent à leur deuxième tournoi


Publié le 22 décembre 2017

Les Astrelles sont maintenant à égalité au 4e rang avec trois autres équipes.

©Gracieuseté/Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue

Après un bon premier tournoi, les Astrelles ont éprouvé des difficultés à leur deuxième sortie. La formation du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue a quelque peu chuté au classement.

Avec une défaite et un match nul, la formation se retrouve à égalité avec trois autres équipes au 4e rang. «Nous savions que les matchs de ce week-end étaient très importants pour nous situer au niveau du classement. La bonne nouvelle, c’est que le nouveau système de jeu semble fonctionner et nous a permis de nous stabiliser», a fait valoir l’entraîneure Alexe Séguin-Carrier.

La bonne nouvelle, c’est que le nouveau système de jeu semble fonctionner et nous a permis de nous stabiliser

Alexe Séguin-Carrier

Cependant, son équipe a échappé un point important dans le match nul face à Joliette. «C’est une équipe que nous aurions dû battre. Nous serions présentement seules au 4e rang plutôt que de se retrouver à égalité avec trois autres équipes. On ne peut maintenant que regarder devant», a-t-elle mentionné.

La formation collégiale devra apprendre rapidement certaines leçons. «Nous devons mieux gérer notre nervosité, parce que la pression continuera d’être forte. Il faut éviter de commencer les matchs en mode panique. Nous avons une bonne équipe, capable de rester en section A», a-t-elle assuré.

Faux départ

Dans son premier match, la troupe témiscabitibienne a amorcé la partie du mauvais pied, en route vers une défaite de 4 à 2. «Nous avons encaissé quatre buts en 12 minutes. Les filles étaient désorganisées et manquaient de concentration. Nous  foncions la tête baissée et n’étions pas en contrôle de nos moyens», a signalé l’entraîneure.

La formation a cependant mieux joué en deuxième demie. Evelyne Perron-Gagnon (1er, 2e) a enfilé les deux buts des Astrelles. «Nous avons beaucoup mieux joué. Nous avions une meilleure communication et nous avons réussi à remonter la pente», a-t-elle expliqué.

Une nulle à saveur de défaite

Les Astrelles ont fait match nul 2 à 2 contre Joliette. Camille Chevalier (1er) a ouvert la marque. Après avoir vu leurs adversaires égaliser, les Témiscabitibiennes ont repris les devants grâce à Lorianne Dallaire (2e), alors qu’il ne restait que 10 minutes à faire.

«Les cinq dernières minutes ont été pénibles. On sentait que la pression montait et que l’écart n’était pas assez grand. On a commencé à jouer nerveusement. Quelques cafouillages défensifs ont donné des ouvertures et, à deux minutes de la fin, nous avons accordé un corner qui nous a coûté la victoire», a relaté Alexe Séguin-Carrier.